Passion Nature 78

Amoureux de photos et de la nature depuis toujours, j'ai des centaines de photos et videos a vous proposer, pour vous faire partager ma passion la Nature... Gilbert78

Comme l'indique le titre de mon blog, je suis un passionné de la Nature et j'habite dans le 78 (Les Yvelines). Amoureux de photos et de la nature depuis toujours, j'essaie à travers mon blog de vous faire découvrir cette belle région qui est la mienne. N'hésitez pas à cliquer sur le "menu" ci-dessus, afin de découvrir tous mes anciens messages. Merci encore....

mardi 30 mars 2010

La migration des Grues cendrées

Voyant assez souvent des vols de grues cendrées passer très haut dans le ciel,
l'idée m'est venue d'essayer de les voir d'un peu plus près.
(Sur cette photo plus de 200 grues)

La grue cendrée

On a la chance en France d'avoir un des couloirs de migration de grues cendrées, 
il ne me reste plus qu'à trouver le lieu où il est possible de les voir au sol.

couloirs de migration de grues cendrées

  Un de ces lieux est le lac du Der-Chantecoq qui se trouve à 200km à l'est de Paris.
Le lac du Der-Chantecoq est situé au cœur de la Région Champagne Ardennes. Le Lac du Der est l’un des principaux sites en France pour l'observation de la migration des grues cendrées.

Lac de Der-Chantecoq

Créé en 1974 pour éviter les crues dévastatrices sur la région parisienne (La crue de 1910) et lui fournir de l'eau en été. Le lac fait ses marées saisonnières, captant les eaux de la Marne en hiver pour épargner Paris des inondations et les restituant en été.

Le Lac du Der, c’est le plus grand lac artificiel de France:
•4 800 hectares d’eau
•350 millions de m3 (cela représente 100 jours de consommation en eau potable de la région Ile de France)
•77 km de rivages (Whaou!!!... les balades...)
•10 km de long et 5 km de large
•15.4 km de canaux
•18.2 km de digues

Lac de Der-Chantecoq

Les quatre grands barrages réservoirs du bassin de la Seine (Lac du Der-Chantecoq , Lac d'Orient, Lac du Temple et Lac Amance) accueillent depuis leur mise en eau une multitude d'oiseaux.

Lac de Der-Chantecoq

Ce lac découvre à l'automne des vasières qui ravissent petits échassiers, oies, canards et grands migrateurs, à tel point qu'ici les poules d'eau sont plus rares que les grues cendrées

Lac de Der-Chantecoq

A cet effet, de nombreux postes d’affûts en bois ont été répartis autour du lac, avec des accès à couvert, hors de la vue des oiseaux.

Lac de Der-Chantecoq

Le lac de Der-Chantecoq et les étangs d'Outines et Arrigny constituent un véritable éden. Plus de 270 espèces d'oiseaux, 40 espèces de mammifères, 45 de libellules et plus de 200 espèces végétales des milieux humides y ont été recensées. Le site collectionne les distinctions, il est reconnu zone d'intérêt communautaire pour les oiseaux sauvages et figure parmi les espaces naturels de la convention internationale de RAMSAR sur les zones humides

Lac de Der-Chantecoq

L'arrivée des grues au dessus du lac…

La grue cendrée

En vol, les grues sont caractérisées par un grand cou, des grandes pattes dépassant du corps et leurs cris,
"GROU GROU" très caractéristiques, ne trompent pas.

La grue cendrée

Par rafales elles passent et repassent…
Un spectacle de la nature grandiose et inoubliable.

La grue cendrée

La taille, le nombre et les cris des oiseaux ainsi que les vols en forme de "V" ou en ligne permettent en levant les yeux au ciel de profiter du spectacle de ces infatigables voyageuses.

La grue cendrée

Pourquoi les vols en forme de "V" ?
Les premières protègent les suivantes qui se dépensent moins en effort de vol car elles profitent des turbulences produites par les ailes de celles en tête. Lorsque les premières sont fatiguées elles s'en vont à l'arrière pour se reposer et d'autres prennent leur place.

La grue cendrée

Leur vol est lent et puissant, quelques battements suivis d'un court vol plané.
Les permutations sont assez fréquentes.

La grue cendrée

Vraiment de très grands oiseaux faits pour le vol de longue distance.

La grue cendrée

De magnifiques planeurs. Les grues cendrées comme les cigognes ont l'habitude d'utiliser les ascendances thermiques pour s'élever en planant et migrer en se déplaçant d'un thermique à l'autre.

La grue cendrée

Avec leur envergure de 228 à 245 cm elle peuvent traverser la France en une seule journée.
Vitesse de vol : 40 à 80 km/h 
Altitude de vol : de 200 à 1500m

La grue cendrée

Très attractifs, les grands lacs concentrent de 60 000 à 120 000 migratrices à chaque passage.
 
La grue cendrée

Les Grues y trouvent tranquillité sur les îlots et nourriture abondante dans les champs alentour.

La grue cendrée

Les grues quittent le Lac au lever du soleil pour se nourrir dans les champs,
et reviennent au lac juste avant la nuit.

La grue cendrée

Madame la grue joue "les danseuses"

La grue cendrée

Fière comme un coq cette grue cendrée !

La grue cendrée

Elle porte sur le crâne une portion de peau nue rouge, très peu visible dans la nature.

La grue cendrée

Elle est, comme son nom l'indique cendrée et principalement grise avec une bande blanche verticale le long du cou, une touffe de plumes noires garnit la queue.

La grue cendrée

La Grue cendrée mesure de 124 à 138 cm, pour une envergure de 228 à 245 cm et un poids de 5 à 7 kg.
C'est un oiseau très imposant au sol.

La grue cendrée

A l’automne, les grues se retrouvent par milliers au bord du lac et dans les environs pour marquer une pause dans leur parcours migratoire qui les emmènera de la Scandinavie à l’Andalousie.

La grue cendrée

Des vols de Grues peuvent être observés d'octobre à décembre (aller) et en février-mars (retour) dans toutes les régions du couloir de migration

La grue cendrée

Population max de Grues cendrées observées sur le lac de Der-chantecoq en 2009/2010.

Avr 2009:        95
Mai 2009:         0
Jui 2009:          0
Jui 2009:         13
Aoû 2009:       36
Sep 2009:      100
Oct 2009:   29000
Nov 2009:   52000
Déc 2009:   27000
Janv 2010:  22000
Fév 2010:   19000
Mar 2010:   68000

La grue cendrée

Lors de leur migration, les 120.000 Grues cendrées qui composent la population estimée d'Europe occidentale survolent la France en empruntant un couloir d'environ 200 km de large, orienté sud-ouest à l'automne et nord-est au printemps.

La grue cendrée

La grue cendrée

La grue cendrée

Les parcelles de maïs moissonnées contenant les grains perdus sont très recherchées par l'espèce quand elles survolent les régions de culture céréalière.

La grue cendrée

Nourriture:
Végétales (tiges, graines, pomme de terre, glands, etc.)
Animale (insectes, vers de terre, mollusques, petits rongeurs, lézards).

La grue cendrée

La grue cendrée niche en période estivale dans les tourbières et zones humides vastes et dégagées d’Europe du nord (Suède, Finlande, Pologne) et de Russie.

La grue cendrée

La grue cendrée se reproduit dans les fondrières, les landes de bruyères humides et les marais d'eau douce peu profonds, ainsi que dans les forêts marécageuses.

La grue cendrée

Reproduction: Mars/mai
Période de nidification : Mai/juin
Nombre de couvaisons : une couvée.
Nombre d'œufs : 2 œufs olives ou fauves tachés de gris et de brun.
Incubation : 30 jours (mâle et femelle).
Nid : amas de végétaux palustres, placés sur une touffe de plantes ou au bord de l'eau en terrain inondé.
Le nid est construit par le couple.
Envol : 65 à 70 jours.
Plumage juvénile : 12 à 18 mois.
Première nidification : 4 à 6 ans.

La grue cendrée

Les Grues cendrées utilisent principalement les grands lacs comme dortoirs et se nourrissent dans les champs aux alentours, surtout dans les chaumes de maïs à l'automne.

La grue cendrée

Des mesures agri-environnementales ont été reconduites pour 5 ans dans les périmètres autour des grands lacs de Champagne Humide. Les agriculteurs qui souscrivaient à de telles pratiques (pas de labour sur leurs chaumes de maïs avant le 15 décembre ou le 15 mars) reçoivent en compensation une aide financière.

La grue cendrée

La grue cendrée

La grue cendrée (Grus grus) appartient à l’ordre des Gruiformes et à la famille des Gruidées.
Ce sont des oiseaux "échassiers".

La grue cendrée

Bien qu'ayant des yeux de petite taille, la grue cendrée jouit d'excellentes capacités visuelles, utiles en différentes circonstances. Elle peut aussi bien repérer avec précision de petites proies à proximité immédiate que sentir, à plusieurs centaines de mètres, l'approche d'un danger. En outre, une sensibilité satisfaisante à la lumière faible autorise des déplacements migratoires nocturnes, lorsque les conditions de visibilité liées à la météorologie sont satisfaisantes.

La grue cendrée

Cette balade à la recherche des grues cendrées fut un moment inoubliable.

La grue cendrée

Un magnifique oiseau dans un endroit superbe…


Infos "LPO" sur la migration en cours:
Synthèse des différents comptages 1998 à 2010 réalisés au lac du Der-Chantecoq
La migration des Grues cendrées au jour le jour
Formulaire pour transmettre vos observations de Grues cendrées en migration


Une superbe balade à 2/3 heures de Paris.
Au retour n'oubliez pas de faire un petit détour
dans le vignoble champenois pour faire quelques réserves. lol...


Posté par Gilbert78 à 19:52 - Catégorie - Animaux (La grue cendrée) - Commentaires / comments [83] - Permalien [#]
Nuage de tags - Tags : , , , , , , , , , , , ,


Share






Nuage de Tags
 



Index du blog Passion Nature 78 en images
Index du blog Passion Nature 78 en images
© http://passionnature78.canalblog.com | 2007-2015 | Tous droits réservés (Arc)
Toutes les photos du blog PassionNature78 sont protégées par les lois sur le droit d'auteur et le copyright.