Passion Nature 78

Amoureux de photos et de la nature depuis toujours, j'ai des centaines de photos et videos a vous proposer, pour vous faire partager ma passion la Nature... Gilbert78

Comme l'indique le titre de mon blog, je suis un passionné de la Nature et j'habite dans le 78 (Les Yvelines). Amoureux de photos et de la nature depuis toujours, j'essaie à travers mon blog de vous faire découvrir cette belle région qui est la mienne. N'hésitez pas à cliquer sur le "menu" ci-dessus, afin de découvrir tous mes anciens messages. Merci encore....

lundi 15 juin 2009

Les petits cygneaux sont nés...

En ce moment on peut voir des cygnes avec leurs petits cygneaux
sur beaucoup d'étangs de ma région, j'en profite donc pour vous les présenter...

Le Cygne tuberculé est l'espèce la plus nombreuse et la plus répandue parmi les cygnes européens,
il est aussi la seule espèce visible toute l'année, les autres espèces migrent. 
C'est aussi l'un des plus gros oiseaux volants au monde.

Le Cygne tuberculé (1)

Lorsqu'il est sur l'eau, ce grand oiseau d'un blanc pur, est reconnaissable de loin grâce à son long cou gracieux qui est recourbé en forme de S, contrairement aux autres cygnes européens.
Lorsqu'il nage, ses rémiges secondaires sont souvent dressées.

Le Cygne tuberculé (2)

Les deux sexes sont semblables, mais le mâle est toutefois plus grand et son tubercule est plus gros, surtout au moment de la nidification. Son bec rouge orangé est aussi plus vif.

Le Cygne tuberculé (3)

On reconnaît facilement le cygne tuberculé à son plumage blanc et le tubercule noir situé à la base de son bec orangé/rose et qui est constitué de cartilage.

Le Cygne tuberculé (4)

Voilà des jeunes de l'année précédente avec leurs parents... Ils sont déjà aussi gros que les adultes mais ne sont pas encore tout blanc... Il leur reste des plumes de naissance...

Le Cygne tuberculé (5)

Les jeunes ne prennent leur plumage d’adulte qu’à l’âge de 2 ans. 

Le Cygne tuberculé (6)

Et voila ceux de cette année qui ont une dizaine de jours.

Le Cygne tuberculé (7)

Toujours à courir derrière leur mère... et vraiment trop mimi...

Le Cygne tuberculé (8)

Les nouveaux-nés sont gris pâle ou beige avec le dessous "blanc sale". Le bec est bleu gris foncé, les pattes sont bleu gris. Les nouveaux-nés en phase claire sont blancs avec les pattes gris clair/rose. 
Les poussins pèsent 210 à 220 grammes à la naissance.

Le Cygne tuberculé (9)

Apparemment leur duvet ne semble pas très étanche...

Le Cygne tuberculé (10)

Couic... Couic... Ce qui veut dire... Je suis tout mouillé....

Le Cygne tuberculé (11)

Un bon coup de nettoyage s'impose...

Le Cygne tuberculé (12)

Et voila... presque propre !

Le Cygne tuberculé (13)

Les juvéniles ont un plumage brun grisâtre, commençant à devenir blanc durant le premier hiver, mais quelques plumes restent grises jusqu'au second hiver.
Les pattes sont noires, le bec est gris, les yeux sont bruns.

Le Cygne tuberculé (14)

Leur nid, très gros, hors de l'eau, est construit par les deux parents, le mâle apportant les matériaux à la femelle (roseaux et herbes). Entre avril et mai, celle-ci dépose de 5 à 12 oeufs, gris clair, vert clair ou bleu pâle/vert, de 115 x 75 mm pour 340 gr.

Le Cygne tuberculé (15)

L'incubation dure environ 36 à 38 jours, essentiellement assurée par la femelle, le mâle surveillant le territoire. Il peut  la remplacer quand elle se nourrit, et reprendre l'incubation si elle disparaît (mort ou maladie). Les naissances sont synchronisées sur une période de 26 heures.

Le Cygne tuberculé (16)

Les poussins vont à l'eau immédiatement après l'éclosion.Les jeunes sont élevés par les deux parents.
La femelle couve les cygnons qui montent souvent sur le dos des adultes, et plus souvent sur la femelle.

Le Cygne tuberculé (17)

Les jeunes ont leur plumage complet à l'âge de 60 jours. Ils ne pourront voler qu'au bout de 4 ou 5 mois.
Ils atteignent leur maturité sexuelle à l'âge de trois ans. Ils restent avec les parents jusqu'au printemps suivant, jusqu'à la période de reproduction.

Le Cygne tuberculé (18)

Le cygne tuberculé a besoin d'un territoire assez vaste (1,5 à 4 hectares), qui peut inclure un petit lac ou un étang en entier.

Le Cygne tuberculé (19)

Le cygne tuberculé se nourrit essentiellement de matières végétales et notamment les feuilles et parties végétatives de plantes aquatiques et d’algues. Il se nourrit également de petits amphibiens (grenouilles, crapauds, têtards) et d’invertébrés aquatiques (mollusques, insectes, vers). Il utilise trois méthodes pour se nourrir: l'alimentation en surface, le plongeon de la tête et du cou et le plongeon du corps.

Le Cygne tuberculé (20)

C'est l'un des plus lourds oiseaux capables de voler. Pour s'envoler, ils doivent courir sur l'eau en battant des ailes avec effort. En vol, son cou est tendu comme celui des autres cygnes et les battements de ses ailes provoquent un son rythmé et musical, audible de loin.

Le Cygne tuberculé (21)

La population européenne de l’espèce est estimée entre 86 000 et 120 00 couples.
La population française est estimée entre 1000 et 1600 couples.

Le Cygne tuberculé (22)

Les mâles pèsent en moyenne environ 10,2 kg et les femelles environ 8,4 kg. Les adultes mesurent de 125 à 170 cm de long avec une envergure de 200 à 240 cm, âge maximum  20 ans.

C'est vraiment le plus majestueux des oiseaux de ma région...

Posté par Gilbert78 à 12:49 - Catégorie - Les petits cygneaux sont nés - Commentaires / comments [35] - Permalien [#]
Nuage de tags - Tags : , , , , , , , , , , , ,


Share




samedi 14 mars 2009

C'est le moment de nettoyer les bassins...

Avec l'arrivée des beaux jours, il est temps de commencer le nettoyage de notre bassin et
comme dans mon précédent post "Mon petit coin de paradis" vous aviez été nombreux à me poser des questions sur mon bassin.  Je vais essayer d'y répondre ici. Cela risque d'être un peu technique pour certains.

Je vais donc vous expliquer comment est fait mon bassin, (Nota : entièrement fait maison).
Le volume total est d'environ 12/13 m3. Il est constitué d'un bassin principal à demi-enterré qui s'écoule d'une part vers un ruisseau avec une succession de 3 bacs de décantation et d'autre part vers un autre bassin en contrebas. Ce 2ème bassin qui est une réserve aux grandes plantes aquatiques retourne lui même vers les bacs de décantation puis vers le ruisseau. Ce ruisseau d'une douzaine de mètres finit dans un 3ème petit bassin où l'eau est remontée vers le filtre principal.

Mon bassin (1)

Les poissons se trouvent uniquement dans le bassin principal, car seul cet endroit est protégé des hérons par un fil qui envoie des secousses électriques comme pour les chevaux. Je pensais être tranquille avec un bassin profond à bord vertical, il n'en est rien. Chez moi les hérons ont "bac + 5 !". Ils se posent sur les bacs à nénuphars, ce qui leur fait gagner une trentaine de centimètres de hauteur. Après... c'est le carnage ! C'est le seul moyen efficace que j'ai trouvé comme anti-héron. Après avoir été classé "Trois étoiles" au guide Michelin des hérons, ils se contentent maintenant de manger les petits poissons qui sont passés dans le petit bassin.

Mon bassin (16)

La filtration est constituée d'un filtre + cascade "Laguna Powerflo" et d'un stérilisateur UV "Laguna" de 25W. Ce filtre est alimenté par 2 pompes Powermaw 7500 de 8000l/h chacune. L'eau est prélevée respectivement dans le 2ème et le 3ème bassin. L'eau retourne dans le bassin principal par une cascade "lame". 

Mon bassin (2)

Une petite pompe bas débit envoie de l'eau déjà filtrée vers 1 tonneau rempli de "Bioballe", celui-ci se déverse dans un demi-tonneau à chicane rempli de pusolane et retourne dans le 2ème bassin. Les "Bioballes" et la pusolane servent de support aux bactéries pour faire un filtre biologique.

Mon bassin (3)

Le fait d'avoir des bassins qui se déversent les uns dans les autres, permet une très bonne aération de l'eau, ce qui est indispensable pour les bactéries, et évite aussi d'avoir un "skimmer de surface". Les déchets lourds finissent dans les bacs de décantation au début du ruisseau et les déchets flottants dans un gros filet de piscine à la sortie du ruisseau. Le reste se décante dans le fond du 3 ème bassin. 

Mon bassin (4)

Le ruisseau sert aussi d'aérateur et de support de bactéries avec les galets. Seul le niveau de l'eau est à faire dans le 3ème petit bassin, car les 2 autres par principe sont toujours au même niveau.

Mon bassin (5)

Les plantes contribuent activement à l'équilibre biologique du bassin, donc, plus vous en avez mieux se porte votre bassin.

Mon bassin (6)

Elles assimilent les nitrates et les autres sels formés par la transformation des déchets azotés. Elles sont un rempart naturel à la prolifération des algues indésirables.

Mon bassin (7)

Chaque année, nous avons une superbe floraison de nénuphars...

Mon bassin (8)

La déco et les fleurs autour du bassin...

Mon bassin (9)

Les plantes attirent beaucoup d'insectes pour le plus grand plaisir des poissons...

Mon bassin (10)

Une petite ambiance "ZEN"...

Mon bassin (11)

Ma rocaille autour du bassin.

Mon bassin (12)

Ma petite collection de bonzaïs d'extérieur...

Mon bassin (13)

Mon petit jardin japonais appelé aussi  "jardin Zen" ou "jardin sec"
Un jardin nommé  "Karesansui" dans la tradition japonaise, se compose d'un groupe de 3 pierres aux formes bien distinctes qui représentent des iles, du sable pour dépeindre la mer et les stries sur le sable pour dépeindre les vagues de la mer. Les jardins  "Karesansui" sont généralement reliés au "bouddhisme de Zen"...

Mon bassin (14)

Un bassin attire de nouveaux animaux ou insectes et on assiste à un superbe spectacle de la nature en miniature chez soi.  Messieurs les hérons qui étaient mes amis avant sont devenus mes pires ennemis  après m'avoir mangé plus de 200€ de poissons ! Tout ce qui passe à la portée de son bec est avalé avec une rapidité incroyable ! Un esturgeon de 50 cm ne leur fait pas peur, ils m'en ont mangé 3 !

Mon bassin (15)

Voici une petite vidéo pour vous faire voir Mr le héron qui va au resto... Vers la fin de la vidéo il attrape un petit poisson, c'est presque invisible tellement il est rapide. La vidéo n'est pas très bonne car il est très difficile de le filmer. C'est souvent le matin de très bonne heure ou le soir très tard dans la pénombre. Il a un "œil de lynx" . Au moindre  bruit ou mouvement il s'envole ...


Pour une meilleure qualité vidéo (cliquez sur HQ pour qu'il devienne jaune)


Voilà rapidement quelques infos sur mon bassin. Maintenant il faut le remettre en état pour le printemps après ce rude hiver.

Il faut donc:
-Ramasser les feuilles et gros déchets au fond du bassin.
-Aspirer le fond des bassins avec un "aspirateur spécifique bassin", pour enlever le surplus de vase.
-Nettoyer le filtre.
-Remettre des bactéries dès que la température de l'eau sera au dessus de 10°(Perso je mets une dose de "Bactogen 10000" chaque semaine). Nota : A chaque ensemencement en bactéries, n'oubliez pas de débrancher électriquement l'appareil UV pendant 48 heures, afin de permettre aux bactéries de se fixer sur les supports dans le filtre et dans le bassin.
-Nettoyer le stérilisateur UV et changer la lampe.
-Tailler les plantes aquatiques.
-Nettoyer les pompes.
-Nettoyer les bacs de décantations
-Nettoyer le ruisseau
-On peut recommencer doucement à nourrir les poissons.
-Distribuer des vitamines dans les premières rations alimentaires destinées à vos poissons. Cela permettra  aux "koï", "ides" et poissons rouges de reconstituer rapidement leurs défenses immunitaires.
-Vérifier tous les joints et robinets pour voir s'ils n'ont pas souffert de l'hiver.
-Nettoyer toutes les plantes vivaces qui se trouvent dans la rocaille autour du bassin.
-Donner un petit coup de karcher sur les pierres, pour les débarrasser de la mousse.

Et après tout cela,
il n'y a plus qu'à admirer la nature faire le reste...



Pour voir les "posts" sur mon bassin
c'est par ici:
Réalisation d'un bassin avec de vieux tonneaux
Mon "petit coin de paradis"
Les habitants de "mon petit coin de paradis"

Posté par Gilbert78 à 12:59 - Catégorie - Bassin (C'est le moment de nettoyer les bassins) - Commentaires / comments [75] - Permalien [#]
Nuage de tags - Tags : , , , , , , , , , , ,


Share



mercredi 23 avril 2008

Mon "petit coin de paradis"...

Les beaux jours arrivant, il est temps de nettoyer le jardin et le bassin.
J'en profite pour vous emmener faire une petit balade aquatique...

Après une première réalisation d'un "bassin tonneaux" en 2004, et vu le plaisir que cela nous procurait, nous avons donc décidé en 2006 de réaliser un véritable  bassin  avec ruisseau,  cascade,  petits ponts, petite terrasse en bois.    Et, notre dernière réalisation en 2007, une extension avec rocaille, jardin japonais, petite île, grand pont.   Tout cela  a été entièrement fait par moi-même et ma petite femme.    Bien sûr, beaucoup de travail , mais quel plaisir des yeux chaque matin en ouvrant les volets!

Le bassin...Mon petit coin de paradis (1)

Le bassin...Mon petit coin de paradis (2)

Un petit coin idéal pour prendre le petit déjeuner...Le bassin...Mon petit coin de paradis (3)

Le bassin...Mon petit coin de paradis (4)

Toutes les grosses pierres meulières qui ont servi à la rocaille ont été trouvées lors de nos plantations d'arbres dans le jardin.Le bassin...Mon petit coin de paradis (5)

Une vue d'en-haut...Le bassin...Mon petit coin de paradis (6)

Le ruisseau...Le bassin...Mon petit coin de paradis (7)

Le bassin...Mon petit coin de paradis (8)

La cascade...Le bassin...Mon petit coin de paradis (9)

Le gardien du ruisseau...Le bassin...Mon petit coin de paradis (10)

Mes petits ponts...Le bassin...Mon petit coin de paradis (11)

Le bassin...Mon petit coin de paradis (12)

Mon ancien ami le Héron, devenu mon pire ennemi.
Je crois que mon bassin est classé "Resto 3 étoiles" au Guide Michelin des hérons de la région... 
Je vous expliquerai...Le bassin...Mon petit coin de paradis (13)

La nuit sous la pluie....Le bassin...Mon petit coin de paradis (14)

Un petit endroit pour rester "ZEN"...Le bassin...Mon petit coin de paradis (15)

Et pour méditer...Le bassin...Mon petit coin de paradis (16)

Un échantillon de nos locataires...Le bassin...Mon petit coin de paradis (17)

Enfin ceux que le héron n'a pas encore avalés...
Le bassin...Mon petit coin de paradis (18)

Le bassin...Mon petit coin de paradis (19)

Le grand pont pour aller sur mon île...Le bassin...Mon petit coin de paradis (20)

Les plantes et fleurs indispensables pour le bon équilibre du bassin...Le bassin...Mon petit coin de paradis (21)

Le bassin...Mon petit coin de paradis (22)

Le bassin...Mon petit coin de paradis (23)

Le bassin...Mon petit coin de paradis (24)

Le bassin...Mon petit coin de paradis (25)

Une vue d'ensemble...Le bassin...Mon petit coin de paradis (26)

Le bassin...Mon petit coin de paradis (27)

Une autre cascade...Le bassin...Mon petit coin de paradis (28)

Pour avoir "la Zen attitude"...

Le bassin...Mon petit coin de paradis (29)

Et... Arielle... La petite sirène...Le bassin...Mon petit coin de paradis (30)

Le bassin...Mon petit coin de paradis (31)

Vivement que le beau temps arrive pour pouvoir de nouveau en profiter pleinement...
J'espère que vous aurez apprécié cette petite balade aquatique...


Un petit tour dans notre jardin ?
Voir aussi "C'est le moment de nettoyer les bassins"

Posté par Gilbert78 à 12:53 - Catégorie - Bassin (Mon "petit coin de paradis") - Commentaires / comments [84] - Permalien [#]
Nuage de tags - Tags : , , , , , , , , , , ,


Share






Nuage de Tags
 



Index du blog Passion Nature 78 en images
Index du blog Passion Nature 78 en images
© http://passionnature78.canalblog.com | 2007-2015 | Tous droits réservés (Arc)
Toutes les photos du blog PassionNature78 sont protégées par les lois sur le droit d'auteur et le copyright.