Passion Nature 78

Amoureux de photos et de la nature depuis toujours, j'ai des centaines de photos et videos a vous proposer, pour vous faire partager ma passion la Nature... Gilbert78

Comme l'indique le titre de mon blog, je suis un passionné de la Nature et j'habite dans le 78 (Les Yvelines). Amoureux de photos et de la nature depuis toujours, j'essaie à travers mon blog de vous faire découvrir cette belle région qui est la mienne. N'hésitez pas à cliquer sur le "menu" ci-dessus, afin de découvrir tous mes anciens messages. Merci encore....

mardi 7 septembre 2010

Le flamant rose de Camargue

Après un long moment d'absence me voici de retour.
Et oui ! C'est aussi la rentrée sur le blog.

Après la cigogne et la grue cendrée, je vous présente un des derniers plus gros oiseau visible en France.
Mes vacances en Camargue m'ont permis de faire quelques clichés de ce magnifique oiseau.

Le flamant rose de Camargue

Il vit dans le sud de la France et principalement en Camargue, le seul lieu de reproduction des flamants.

Le flamant rose de Camargue

Le flamant rose symbole de la Camargue (Poenicopterus roseus) est beaucoup moins rose
que les flamants du Chili (Phoenicopterus chilensis) et de Cuba (Phoenicopterus ruber) (photos ci-dessous).

Flamants du chili

Les flamants vivent en groupe de plusieurs milliers d'individus. Les couples se forment en avril et c'est plus de 20 000 poussins blancs qui naissent chaque année.

Le flamant rose de Camargue

Le flamant rose est facilement reconnaissable du fait de sa couleur rose et de ses longues pattes.

Le flamant rose de Camargue

La plus grande partie du plumage est blanc rosâtre. Pour le reste, les couvertures alaires sont rouges, avec les rémiges primaires et secondaires noires. Le bec est rose à pointe noire, et les pattes sont entièrement roses.

Le flamant rose de Camargue

Le flamant rose mesure 125 à 145 cm de long. Sa hauteur varie entre 1,25 et 1,45 m pour un poids de 2 à 4 kg. L'envergure varie de 140 à 165 cm. Les femelles sont en principe plus petites que les mâles.

Le flamant rose de Camargue

Il vit en moyenne 15 ans, ce qui est beaucoup pour un oiseau. Dans la nature, le flamant ADH, bagué en 1977 sur l'étang du Fangassier a été observé le 16 janvier 2004, ce qui fait de lui, à 30 ans, le plus vieux flamant sauvage connu.

Le flamant rose de Camargue

Il fréquente les zones côtières où il privilégie les lagunes et les étangs littoraux, la Camargue lui convient parfaitement.

Le flamant rose de Camargue

Il vit le long du littoral maritime. Il aime les eaux salées et saumâtres des étangs, des estuaires ou des deltas des fleuves comme celui du Rhône.

Le flamant rose de Camargue

Lors des envols, le flamant cancane, de manière très expressive. Les cris du flamant rappellent curieusement les émissions sonores bruyantes des oies et autres bernaches.

Le flamant rose de Camargue

Son vol malgré son poids est typique, cou et pattes allongés.

Le flamant rose de Camargue

Le flamant rose se nourrit de crevettes et divers petits invertébrés filtrés dans la vase grâce à son bec spécialisé doté de peignes.  Il consomme également des algues microscopiques.

Le flamant rose de Camargue

Les aliments sont retenus par les lamelles. L’eau est rejetée, ainsi que le sable et la vase, grâce aux mouvements de la grosse langue. Il filtre donc l’eau au fur et à mesure qu’il avance dans l’eau.

Le flamant rose de Camargue

Le flamant rose a un régime alimentaire très spécialisé. Il se nourrit surtout d'une espèce de crevette, l'Artémia salina. Celle-ci contient un pigment, un caroténoïde, responsable de la coloration rose de l'oiseau.

Le flamant rose de Camargue

Il vit en larges colonies de plusieurs milliers d'individus...

Le flamant rose de Camargue

La population de flamants roses est estimée à environ 20 000 couples en Camargue.

Le flamant rose de Camargue

En France, les salins de Camargue sont les seules zones de reproduction des flamants.
L'étang du Fangassier, est le seul lieu de niche de ce volatile.

Le flamant rose de Camargue

Le couple construit un nid en terre surélevé (visible sur cette photo) où la femelle déposera un seul œuf annuel.

Le flamant rose de Camargue

La parade amoureuse du flamant rose est un très joli spectacle. Le mâle et la femelle enlacent langoureusement leurs cous.

Le flamant rose de Camargue

Un nouveau couple se forme systématiquement pour les nouvelles saisons des amours.

Le flamant rose de Camargue

Couvé par la femelle comme par le mâle pendant environ 30 jours, le jeune flamant va quitter le nid après 10 jours. Il rejoindra alors les autres jeunes et sera élevé en crèche sous la surveillance des adultes jusqu'à son premier envol 10 semaines plus tard.

Le flamant rose de Camargue

Sur cette photo, des jeunes flamants...
C'est à l'âge de quatre ou cinq ans que le flamant prend ce plumage rose éclatant.

Le flamant rose de Camargue

Flamants en vol

Le flamant rose de Camargue

Le flamant rose de Camargue

Le flamant rose de Camargue

Flamant rose s'apprêtant à l'envol

Le flamant rose de Camargue

A cause de leur taille ,les flamants doivent prendre quelques mètres d'élan pour décoller des eaux

Le flamant rose de Camargue

Le flamant rose de Camargue

Flamant rose s'apprêtant à amerrir

Le flamant rose de Camargue

Les battements d'ailes, puissants et réguliers, les propulsent à 60 km/h sur des étapes de plusieurs centaines de kilomètres.

Le flamant rose de Camargue

Ce grand oiseau vole généralement en groupes

Le flamant rose de Camargue

Il peut s'éloigner à plus de 100 kilomètres afin
d'aller chercher la nourriture pour leur progéniture...

Le flamant rose de Camargue

A partir du mois d’octobre, beaucoup de flamants roses s’envolent pour migrer vers un endroit plus chaud de la planète. Ils ne reviennent qu’au mois d’avril, pour les beaux jours.

Le flamant rose de Camargue

Le flamant rose de Camargue

Le flamant rose dort sur une ou deux pattes la tête cachée sous une aile .

Le flamant rose de Camargue

Cet échassier recherche avant tout la tranquillité des marécages et des grands lacs.

Le flamant rose de Camargue

Le flamant rose est célèbre pour sa "pose repos" sur une patte.

Le flamant rose de Camargue

Le flamant rose est en danger selon la liste rouge des espèces menacées en France

Le flamant rose de Camargue

Le Flamant rose bénéficie d’une protection dans les 25 pays de l’Union Européenne au titre de l’application de la directive 79/409 CEE du 2 avril 1979 appelée plus généralement Directive Oiseaux.

Le flamant rose de Camargue

La population de flamants roses dans l’Ouest de la Méditerranée se compose de 100 000 individus environ.

Le flamant rose de Camargue

Un programme de baguage (visible sur cette photo) a été mis en place par la Tour du Valat en 1977 pour assurer un suivi de cette population.

Le flamant rose de Camargue

Aujourd’hui, la Tour du Valat travaille en collaboration avec d’autres pays du pourtour méditerranéen au sein du "réseau Flamant rose". Les données portant sur les dénombrements de flamants, le baguage et les lectures de bagues (environ 25 000 par an) sont mises en commun et permettent une étude de l’aire de reproduction à l’échelle méditerranéenne.

Le flamant rose de Camargue

Parrainer un flamant rose
En parrainant un flamant rose vous soutiendrez un réseau d'observateurs s'étendant à l'échelle de la méditerranée.Votre parrainage se traduit par une participation directe à l'étude et à la protection des flamants roses en finançant l'achat du matériel nécessaire à leur observation. La lecture des bagues, posées sur les pattes des flamants roses, est difficile et elle est parfois faussée par la mauvaise qualité du matériel. Par exemple, une simple paire de jumelles ne permet de lire une bague que si le flamant se trouve à une distance inférieure à 50 mètres, ce qui reste très rare. Mais avec un télescope l'observation et la lecture pourront se faire jusqu'à une distance de 300 mètres.

Le flamant rose de Camargue

En devenant parrain d'un flamant rose vous serez informé par courriel de ses déplacements dès qu'il sera observé.

Le flamant rose de Camargue

C’est l’un des plus bel oiseau que j'ai observé en France,
avec son plumage rose flamboyant et ses petits yeux jaunes vifs.

Voilà !!!
  J'espère vous avoir fait connaître un peu mieux ce magnifique oiseau.      

Posté par Gilbert78 à 10:05 - Catégorie - Animaux (Le flamant rose de Camargue) - Commentaires / comments [28] - Permalien [#]
Nuage de tags - Tags : , , , , , , , , , ,


Share




mardi 8 juin 2010

La cigogne en recherche de nourriture

En ce moment les cigognes ont leurs petits "cigogneaux" et sont très occupées à les nourrir.
C'est donc le moment où l'on peut facilement les voir au sol dans les prairies humides à la recherche de nourriture...

En voilà une justement qui passe à la verticale de moi.
Magnifique 2,15m d'envergure et 1.10m le long... un superbe oiseau !  elle doit faire 3.5 kg environ.

La cigogne blanche

Un demi tour et elle pique droit sur moi...
Très rare comme attitude, mais je suis "aux anges"...  Un superbe moment ! 

La cigogne blanche

Sauf que le photographe que je suis, n'est pas toujours assez rapide...
Pas facile de faire des photos quand tout se passe si vite.

La cigogne blanche

Elle passe 3m au dessus de ma tête et vient se poser en douceur à 30 m derrière moi.
J'ai pu entendre le bruit du frottement de l'air contre ses ailes.
Là...  Je dis magnifique !!!

La cigogne blanche

Elle se retourne vers moi, comme si elle me disait...
"Hi..Hi... Tu as eu peur ?"

La cigogne blanche

Superbe oiseau dans les airs comme au sol.

La cigogne blanche

Et la voila partie à la recherche de nourriture pour ses petits. La cigogne chasse souvent seule.

La cigogne blanche

La cigogne blanche se nourrit de grenouilles, têtards, lézards, anguilles, vers de terre, couleuvres, poissons, sauterelles, mollusques, escargots, crustacés divers, poussins, oeufs de petits oiseau et petits mammifères taupes, musaraignes, les mulots ou les campagnols. Elle complète son régime avec des insectes, quelques escargots et des vers de terre.

La cigogne blanche

Comme tous les échassiers de sa famille, la cigogne possède de très longues pattes dépourvues de plumes, qui lui permettent de chasser dans les zones humides.

La cigogne blanche

Elles sont rouge-orangé, comme son bec qui peut atteindre jusqu'à 19 cm de long.

La cigogne blanche

Ses yeux foncés sont bordés d'une coloration noire qui s'étire au coin externe de l'œil comme un maquillage.

La cigogne blanche

Le plumage de la Cigogne blanche est uniformément blanc, seules certaines plumes des ailes, les rémiges et les grandes couvertures, sont noires.

La cigogne blanche

Lorsque la cigogne replie ses ailes, ces dernières recouvrent totalement les plumes blanches de la queue, donnant ainsi l'impression d'une queue noire.

La cigogne blanche

La cigogne blanche peut ingurgiter entre 250 et 400g de proies par jour

La cigogne blanche

Les proies sont tuées, puis avalées entières.

La cigogne blanche

Le gésier broie les aliments et prédigère ce qui est assimilable. Les poils ou les os des rongeurs, les élytres des insectes et les arêtes des poissons sont régurgités sous forme de pelotes de réjection.

La cigogne blanche

La Cigogne blanche est un oiseau migrateur. Ainsi, avant l'arrivée de la mauvaise saison, au mois d'août, elle part vers les pays chauds. Les jeunes cigognes y restent 3 ans et reviennent dans leur région d'origine lorsqu'elles sont sexuellement matures.

La cigogne blanche

Les cigognes adultes, quant à elles reviennent chaque printemps. Contrairement aux idées reçues, la migration de la cigogne blanche n'est pas due à un refroidissement des températures mais à un manque de nourriture durant la mauvaise saison.

La cigogne blanche

La Cigogne blanche, juchée sur ses longues pattes d’échassier, est à l’aise les pieds dans l’eau (marais, étangs peu profonds, prairies inondées…).

La cigogne blanche

Toutes les cigognes nées en France sont baguées, cela permet de suivre d'année en année l'évolution de la population de cigognes, et de les suivre pendant la migration.

La cigogne blanche

C'est vers l'âge de 45 jours que les cigogneaux sont descendus du nid pour recevoir une ou plusieurs bagues

La cigogne blanche

Voila,  vous en savez à peu près autant que moi sur les cigognes...

La cigogne blanche

je vous laisse suivre la fin de la chasse de Mme la cigogne..

La cigogne blanche

La cigogne blanche

La cigogne blanche

La cigogne blanche

La cigogne blanche                        

P1000433

La cigogne blanche

La cigogne blanche

La cigogne blanche

La cigogne blanche

La cigogne blanche

Après s'être bien nourrie, c'est le moment du départ vers le nid pour nourrir ses petits cigogneaux...

La cigogne blanche

Un envol tout en puissance.

La cigogne blanche

Encore un superbe moment...

Posté par Gilbert78 à 19:05 - Catégorie - Animaux (La cigogne en recherche de nourriture) - Commentaires / comments [37] - Permalien [#]
Nuage de tags - Tags : , , , , , , , , , ,


Share



mardi 30 mars 2010

La migration des Grues cendrées

Voyant assez souvent des vols de grues cendrées passer très haut dans le ciel,
l'idée m'est venue d'essayer de les voir d'un peu plus près.
(Sur cette photo plus de 200 grues)

La grue cendrée

On a la chance en France d'avoir un des couloirs de migration de grues cendrées, 
il ne me reste plus qu'à trouver le lieu où il est possible de les voir au sol.

couloirs de migration de grues cendrées

  Un de ces lieux est le lac du Der-Chantecoq qui se trouve à 200km à l'est de Paris.
Le lac du Der-Chantecoq est situé au cœur de la Région Champagne Ardennes. Le Lac du Der est l’un des principaux sites en France pour l'observation de la migration des grues cendrées.

Lac de Der-Chantecoq

Créé en 1974 pour éviter les crues dévastatrices sur la région parisienne (La crue de 1910) et lui fournir de l'eau en été. Le lac fait ses marées saisonnières, captant les eaux de la Marne en hiver pour épargner Paris des inondations et les restituant en été.

Le Lac du Der, c’est le plus grand lac artificiel de France:
•4 800 hectares d’eau
•350 millions de m3 (cela représente 100 jours de consommation en eau potable de la région Ile de France)
•77 km de rivages (Whaou!!!... les balades...)
•10 km de long et 5 km de large
•15.4 km de canaux
•18.2 km de digues

Lac de Der-Chantecoq

Les quatre grands barrages réservoirs du bassin de la Seine (Lac du Der-Chantecoq , Lac d'Orient, Lac du Temple et Lac Amance) accueillent depuis leur mise en eau une multitude d'oiseaux.

Lac de Der-Chantecoq

Ce lac découvre à l'automne des vasières qui ravissent petits échassiers, oies, canards et grands migrateurs, à tel point qu'ici les poules d'eau sont plus rares que les grues cendrées

Lac de Der-Chantecoq

A cet effet, de nombreux postes d’affûts en bois ont été répartis autour du lac, avec des accès à couvert, hors de la vue des oiseaux.

Lac de Der-Chantecoq

Le lac de Der-Chantecoq et les étangs d'Outines et Arrigny constituent un véritable éden. Plus de 270 espèces d'oiseaux, 40 espèces de mammifères, 45 de libellules et plus de 200 espèces végétales des milieux humides y ont été recensées. Le site collectionne les distinctions, il est reconnu zone d'intérêt communautaire pour les oiseaux sauvages et figure parmi les espaces naturels de la convention internationale de RAMSAR sur les zones humides

Lac de Der-Chantecoq

L'arrivée des grues au dessus du lac…

La grue cendrée

En vol, les grues sont caractérisées par un grand cou, des grandes pattes dépassant du corps et leurs cris,
"GROU GROU" très caractéristiques, ne trompent pas.

La grue cendrée

Par rafales elles passent et repassent…
Un spectacle de la nature grandiose et inoubliable.

La grue cendrée

La taille, le nombre et les cris des oiseaux ainsi que les vols en forme de "V" ou en ligne permettent en levant les yeux au ciel de profiter du spectacle de ces infatigables voyageuses.

La grue cendrée

Pourquoi les vols en forme de "V" ?
Les premières protègent les suivantes qui se dépensent moins en effort de vol car elles profitent des turbulences produites par les ailes de celles en tête. Lorsque les premières sont fatiguées elles s'en vont à l'arrière pour se reposer et d'autres prennent leur place.

La grue cendrée

Leur vol est lent et puissant, quelques battements suivis d'un court vol plané.
Les permutations sont assez fréquentes.

La grue cendrée

Vraiment de très grands oiseaux faits pour le vol de longue distance.

La grue cendrée

De magnifiques planeurs. Les grues cendrées comme les cigognes ont l'habitude d'utiliser les ascendances thermiques pour s'élever en planant et migrer en se déplaçant d'un thermique à l'autre.

La grue cendrée

Avec leur envergure de 228 à 245 cm elle peuvent traverser la France en une seule journée.
Vitesse de vol : 40 à 80 km/h 
Altitude de vol : de 200 à 1500m

La grue cendrée

Très attractifs, les grands lacs concentrent de 60 000 à 120 000 migratrices à chaque passage.
 
La grue cendrée

Les Grues y trouvent tranquillité sur les îlots et nourriture abondante dans les champs alentour.

La grue cendrée

Les grues quittent le Lac au lever du soleil pour se nourrir dans les champs,
et reviennent au lac juste avant la nuit.

La grue cendrée

Madame la grue joue "les danseuses"

La grue cendrée

Fière comme un coq cette grue cendrée !

La grue cendrée

Elle porte sur le crâne une portion de peau nue rouge, très peu visible dans la nature.

La grue cendrée

Elle est, comme son nom l'indique cendrée et principalement grise avec une bande blanche verticale le long du cou, une touffe de plumes noires garnit la queue.

La grue cendrée

La Grue cendrée mesure de 124 à 138 cm, pour une envergure de 228 à 245 cm et un poids de 5 à 7 kg.
C'est un oiseau très imposant au sol.

La grue cendrée

A l’automne, les grues se retrouvent par milliers au bord du lac et dans les environs pour marquer une pause dans leur parcours migratoire qui les emmènera de la Scandinavie à l’Andalousie.

La grue cendrée

Des vols de Grues peuvent être observés d'octobre à décembre (aller) et en février-mars (retour) dans toutes les régions du couloir de migration

La grue cendrée

Population max de Grues cendrées observées sur le lac de Der-chantecoq en 2009/2010.

Avr 2009:        95
Mai 2009:         0
Jui 2009:          0
Jui 2009:         13
Aoû 2009:       36
Sep 2009:      100
Oct 2009:   29000
Nov 2009:   52000
Déc 2009:   27000
Janv 2010:  22000
Fév 2010:   19000
Mar 2010:   68000

La grue cendrée

Lors de leur migration, les 120.000 Grues cendrées qui composent la population estimée d'Europe occidentale survolent la France en empruntant un couloir d'environ 200 km de large, orienté sud-ouest à l'automne et nord-est au printemps.

La grue cendrée

La grue cendrée

La grue cendrée

Les parcelles de maïs moissonnées contenant les grains perdus sont très recherchées par l'espèce quand elles survolent les régions de culture céréalière.

La grue cendrée

Nourriture:
Végétales (tiges, graines, pomme de terre, glands, etc.)
Animale (insectes, vers de terre, mollusques, petits rongeurs, lézards).

La grue cendrée

La grue cendrée niche en période estivale dans les tourbières et zones humides vastes et dégagées d’Europe du nord (Suède, Finlande, Pologne) et de Russie.

La grue cendrée

La grue cendrée se reproduit dans les fondrières, les landes de bruyères humides et les marais d'eau douce peu profonds, ainsi que dans les forêts marécageuses.

La grue cendrée

Reproduction: Mars/mai
Période de nidification : Mai/juin
Nombre de couvaisons : une couvée.
Nombre d'œufs : 2 œufs olives ou fauves tachés de gris et de brun.
Incubation : 30 jours (mâle et femelle).
Nid : amas de végétaux palustres, placés sur une touffe de plantes ou au bord de l'eau en terrain inondé.
Le nid est construit par le couple.
Envol : 65 à 70 jours.
Plumage juvénile : 12 à 18 mois.
Première nidification : 4 à 6 ans.

La grue cendrée

Les Grues cendrées utilisent principalement les grands lacs comme dortoirs et se nourrissent dans les champs aux alentours, surtout dans les chaumes de maïs à l'automne.

La grue cendrée

Des mesures agri-environnementales ont été reconduites pour 5 ans dans les périmètres autour des grands lacs de Champagne Humide. Les agriculteurs qui souscrivaient à de telles pratiques (pas de labour sur leurs chaumes de maïs avant le 15 décembre ou le 15 mars) reçoivent en compensation une aide financière.

La grue cendrée

La grue cendrée

La grue cendrée (Grus grus) appartient à l’ordre des Gruiformes et à la famille des Gruidées.
Ce sont des oiseaux "échassiers".

La grue cendrée

Bien qu'ayant des yeux de petite taille, la grue cendrée jouit d'excellentes capacités visuelles, utiles en différentes circonstances. Elle peut aussi bien repérer avec précision de petites proies à proximité immédiate que sentir, à plusieurs centaines de mètres, l'approche d'un danger. En outre, une sensibilité satisfaisante à la lumière faible autorise des déplacements migratoires nocturnes, lorsque les conditions de visibilité liées à la météorologie sont satisfaisantes.

La grue cendrée

Cette balade à la recherche des grues cendrées fut un moment inoubliable.

La grue cendrée

Un magnifique oiseau dans un endroit superbe…


Infos "LPO" sur la migration en cours:
Synthèse des différents comptages 1998 à 2010 réalisés au lac du Der-Chantecoq
La migration des Grues cendrées au jour le jour
Formulaire pour transmettre vos observations de Grues cendrées en migration


Une superbe balade à 2/3 heures de Paris.
Au retour n'oubliez pas de faire un petit détour
dans le vignoble champenois pour faire quelques réserves. lol...


Posté par Gilbert78 à 19:52 - Catégorie - Animaux (La grue cendrée) - Commentaires / comments [83] - Permalien [#]
Nuage de tags - Tags : , , , , , , , , , , , ,


Share



dimanche 13 juillet 2008

La cigogne blanche

Je vous présente les cigognes
que j'ai pu voir lors de ma dernière balade dans la baie de Somme (Le Marquenterre),
j'en ai aussi aperçu à ma grande surprise en Normandie.

La cigogne est un grand échassier carnivore
reconnaissable à son long bec rouge et à son plumage noir et blanc.
Les cigognes (1)

La Cigogne blanche peut mesurer jusqu'à 1,30 mètre de hauteur,
pour un poids compris entre 2,7 et 4 kg. Elle a une envergure de 1,80 mètre à 2 mètres. Les cigognes (3)

La cigogne blanche se nourrit de grenouilles, têtards, lézards, anguilles, vers de terre, couleuvres, poissons, sauterelles, mollusques, escargots, crustacés divers, poussins et oeufs de petits oiseaux, et petits mammifères.Les cigognes (2)

Sur cette photo, ce sont des jeunes de l'année qui sont en 1er plan...Les cigognes (5)

Le jeune a le bec noir et les pattes oranges claires alors que l'adulte a le bec et les pattes rouges...Les cigognes (6)

Son vol est caractéristique, elle s'élève en spirales, en profitant des courants ascendants,
et aime surtout planer. Elle peut rester en "vol plané" pendant des heures...Les cigognes (7)

La plupart des cigognes reviennent dans les régions où elles sont nées.
Elles réaménagent d’année en année leurs anciens nids. Les cigognes (8)

Les nids peuvent alors atteindre des proportions
considérables avec un diamètre de 2 m et un poids de près de 500 kg.Les cigognes (9)

La Cigogne blanche est un oiseau migrateur. Avant l'arrivée de la mauvaise saison, au mois d'août,
elle part vers les pays chauds et passe par le détroit de Gibraltar pour rejoindre l’Afrique .Les cigognes (10)

Les jeunes cigognes y restent 3 ans et reviennent dans leur région d'origine lorsqu'elles sont sexuellement matures.Les cigognes (11)

C'est vers la mi-février que les cigognes migratrices reviennent en Europe pour se reproduire.Les cigognes (12)

Une espère qui a failli disparaître de France, Il ne restait que 9 couples en 1974 !
Les causes qui avaient fait disparaître la cigogne il y a trente ans sont toujours présentes : agriculture intensive, pesticides, pollution, assèchement des zones humides...

En 2005, on comptait jusqu'à 1 027 couples nicheurs en France...

Magnifique oiseau...

Posté par Gilbert78 à 22:59 - Catégorie - Animaux (la cigogne blanche) - Commentaires / comments [38] - Permalien [#]
Nuage de tags - Tags : , , , , , , , , ,


Share



jeudi 3 juillet 2008

La spatule blanche

Je reviens d'une balade dans la "baie de somme"
à la recherche d'un superbe échassier
la "spatule blanche" (Platalea leucorodia)

La spatule blanche (1)

Plus précisément dans la réserve naturelle du "Marquenterre "
“Mares Kienterr ”, la mer qui rentre dans la terre...La spatule blanche (2)

Magnifique endroit on se croirait en Camargue !

La baie de somme est  une  zone  de  passage migratoire.  Beaucoup  d'oiseaux venant principalement d'Europe du Nord et de l'Est passent par le littoral picard pendant leur migration.La spatule blanche (3)

Superbe paysage où la mer et les marais se mélangent...La spatule blanche (4)

Tiens !  voila une spatule qui me passe au dessus de la tête,
donc il y en a ! reste à trouver où elles se cachent...
A la différence des hérons et aigrettes, la spatule blanche vole cou tendu.La spatule blanche (5)

Au loin, il me semble que ce sont des spatules ou des aigrettes...La spatule blanche (6)

Un endroit magique...La spatule blanche (7)

Pas de doute de superbes spatules blanchesLa spatule blanche (8)

Et de magnifiques chevaux "Henson"...

La race Henson provient du croisement entre une jument de selle français et un poney Fjord.
Le Henson a une robre dorée avec des crins bicolores noir et or et d'une raie de mulet sur le dos.
Sa taille est d'environ 1,48 à 1,60 m. C'est un petit cheval doux et polyvalent.
Les hensons sont élevés en liberté dans la réserve naturelle du "Marquenterre "
La spatule blanche (9)

La "spatule blanche" est une sorte de Héron blanc,
de taille moyenne et caractérisé par un long bec, large et plat, en forme de spatule, noir avec l'extrémité jaune.La spatule blanche (10)

C'est son bec à bout spatulé caractéristique, qui a donné son nom à l'espèce.La spatule blanche (11)

Elle a une envergure de 115-130 cm, d' une taille de 80-90cm,  d'un poids de 1 à 2 kg et d'une longévité max de 25ans.La spatule blanche (12)

Elle fréquente les zones humides littorales, où elle se nourrit de petits poissons, mollusques ou crustacés.La spatule blanche (13)

La spatule blanche est un oiseau migrateur. En hiver, elle occupe l'Afrique, avant de migrer en Europe pour les beaux jours.La spatule blanche (14)

Elle pond 3 à 5 oeufs entre avril et mai. L'incubation est de 24 jours avant la naissance des petits.
Le couple construit son nid de branchettes et d' algues dans un arbre ou dans les roseaux.La spatule blanche (15)

Je vous laisse contempler ce superbe oiseau... La spatule blanche (16)

La spatule blanche (17)

La spatule blanche (18)

La spatule blanche (19

La spatule blanche (20)

La spatule blanche (21)

  La spatule blanche (22)

Magnifique échassier...La spatule blanche (23)         

Cette balade dans la Réserve naturelle de la Baie de Somme le "Parc du Marquenterre"
a été vraiment superbe. On chemine en silence à travers les dunes, les marais,
les forêts et les prairies, On est dissimulés par des écrins de verdure.
Il y a de nombreux postes d’observation (ma petite femme Arielle78)
La spatule blanche (24)
où l'on peut contempler une multitude d'oiseaux migrateurs qui ont fait de ce havre de tranquillité
une escale privilégiée entre le Nord de l'Europe et l'Afrique.

Pour ceux qui aiment la nature et la marche je ne peux que vous conseiller cette superbe balade...

Posté par Gilbert78 à 19:07 - Catégorie - Animaux (la spatule blanche) - Commentaires / comments [35] - Permalien [#]
Nuage de tags - Tags : , , , , , , , ,


Share






Nuage de Tags
 



Index du blog Passion Nature 78 en images
Index du blog Passion Nature 78 en images
© http://passionnature78.canalblog.com | 2007-2015 | Tous droits réservés (Arc)
Toutes les photos du blog PassionNature78 sont protégées par les lois sur le droit d'auteur et le copyright.