Passion Nature 78

Amoureux de photos et de la nature depuis toujours, j'ai des centaines de photos et videos a vous proposer, pour vous faire partager ma passion la Nature... Gilbert78

Comme l'indique le titre de mon blog, je suis un passionné de la Nature et j'habite dans le 78 (Les Yvelines). Amoureux de photos et de la nature depuis toujours, j'essaie à travers mon blog de vous faire découvrir cette belle région qui est la mienne. N'hésitez pas à cliquer sur le "menu" ci-dessus, afin de découvrir tous mes anciens messages. Merci encore....

dimanche 24 octobre 2010

Le héron cendré en chasse

La forêt de Rambouillet étant parsemée de nombreux petits étangs, 
il n'est donc pas trop difficile d'y apercevoir des hérons. 
Ils sont faciles à observer mais, seulement de loin.
Le plus difficile est de les approcher d'assez près pour pouvoir les photographier.

Le héron cendré est le plus grand des hérons et certainement celui qui nous est le plus familier.
Pourtant, il nous est inconnu sur bien des points.

P1000760

Sur chaque plan d'eau, il y au moins un héron qui est là pour réguler la quantité de poissons dans l'étang.  La plupart du temps on le voit dressé et immobile pendant des heures.

P1000692

Très prudent, il est rarement observé en chasse. Timide, on le voit le plus souvent s'envoler précipitamment quand on s'approche de trop près.

P1000704

J'ai donc décidé "de planquer" dans un endroit très discret afin d'essayer d'observer ce grand échassier qu'est le  "héron cendré" .

P1000706

Après quelques heures de patience, j'ai fini par pouvoir l' observer lors d'une de ses pêches, à l'aube.

P1000708

Un vrai régal pour les yeux de voir enfin un héron en pleine chasse.

P1000721

Et apparemment un vrai régal pour lui aussi qui a attrapé plus d'une dizaine de petits poissons en moins d'une demi heure. Le héron cendré se nourrit essentiellement de poissons, d'anguilles, de batraciens. Il peut aussi se nourrir de petits mammifères (rongeurs), d'insectes, de crustacés et de reptiles.

P1000822

Il pêche les poissons, à l'affût, parfaitement immobile.

P1000798

A la vitesse de l'éclair, son cou se détend et son bec en forme de poignard transperce sa victime.

P1000726

Le héron cendré a un plumage à dominance grise, un cou blanc et une poitrine tachetée de noir, une tête blanche avec des lignes noires s'étirant de l'œil à l'arrière du cou.

P1000729

Son bec est en forme de poignard et ses pattes sont jaunes.

P1000741

Il possède une excellente vue panoramique latérale et une très bonne vision binoculaire frontale.

P1000742

Son ouïe, également très développée, le fait réagir aux moindres bruits suspects.

P1000747

Le cri le plus fréquent est un "Kraaaak, kraaaak, kraaaak," très puissant et rauque.

P1000788

Le vol du héron cendré est lent, avec le cou replié lové en S. Ceci est caractéristique des hérons, à l'opposé des cigognes, des grues et des spatules qui étendent leur cou en volant.

P1000793

Il atteint en général 95 cm de hauteur et une envergure de 1,85 m pour un poids de 1,5 à 2 kg.

P1000796

Chez le héron cendré, il est très difficile de distinguer les sexes : la femelle a simplement un plumet un peu plus court.

P1000802

Les hérons cendrés se reproduisent de février à juillet. Ils nichent généralement en colonies, appelées héronnières, au sommet des arbres, aux bords des lacs et des rivières.

P1000807

Les hérons y construisent un nid plat, en forme de plate-forme, où la femelle viendra pondre de 3 à 6 œufs bien clairs. Ces œufs vont être couvés alternativement par les deux parents pendant 25 à 28 jours.

P1000808

A mesure que les petits grandissent, leur appétit devient tyrannique et les deux parents doivent pêcher sans relâche, chacun de leur côté.

P1000811

Les jeunes prennent leur envol vers 50 jours et quittent le territoire des parents au bout de 8 à 9 semaines.

P1000812

P1000815

Cet oiseau prélève, selon les estimations, entre 1 et 3% du cheptel de pisciculture, ce qui n'a rien à voir avec les dégâts causés par la pollution des rivières et l'expansion du cormoran.

P1000816

Le héron cendré fait partie de la famille des ardéidés qui comprend aussi les aigrettes.

P1000819

C'est un migrateur partiel et souvent sédentaire dans notre région.

P1000821

Le héron cendré est un grand prédateur de nos bassins d'ornement et notamment du mien !

P1000829

P1000836

P1000839

Le héron cendré est une espèce protégée dont les effectifs sont désormais stables en France ( 25000 couples).

P1000840

Le héron cendré peut vivre 35 ans.

P1000841

On peut l’observer dans toutes les zones humides (marais, cours d'eau, étangs ...) qu’il s’agisse d'eau douce, saumâtre ou salée, dormante ou courante, du moment qu'elle est peu profonde.

P1000842

Il peut aussi fréquenter les forêts à proximité de l’eau, pour se percher dans les arbres.

P1000851

A la fin de l’été et en hiver, il est moins strictement lié au milieu aquatique. Il fréquente alors volontiers les champs et les prés à la recherche de micromammifères.

P1000852

Longtemps classé nuisible pour protéger les piscicultures, il est à présent protégé, depuis bientôt un quart de siècle.

P1050305

Le héron cendré n’a pas de réel prédateur à part l’homme.

P1050316

Les principales causes de mortalité sont les conditions météorologiques, et notamment le froid en hiver, qui peut réduire l’effectif des colonies de 50% au printemps suivant.

P1050317

L’espèce est intégralement protégée sur l’ensemble du territoire national par arrêté ministériel du 17 avril 1981 et fait partie de l’Annexe 3 de la Convention de Berne au niveau européen. Le nouvel arrêté du 29 octobre 2009 assure également la protection de son habitat.

P1050339

Voilà, vous en connaissez maintenant autant que moi sur ce magnifique oiseau qu'est le héron cendré.

Posté par Gilbert78 à 18:30 - Catégorie - Animaux (Le héron cendré) - Commentaires / comments [21] - Permalien [#]
Nuage de tags - Tags : , , , , , , , , , , ,


Share




mardi 1 juin 2010

Les petits oisons des Bernaches du Canada sont nés

Avec ses nombreux étangs la forêt de Rambouillet est devenue depuis
une quinzaine d'années  un lieu de reproduction des Bernaches du Canada. 
Elles y trouvent nourriture et tranquillité, les étangs étant le plus souvent interdits de chasse.

En ce moment nous sommes en pleine période de reproduction des Bernaches du Canada.
C'est donc le moment de se balader autour des plans d'eau pour essayer de voir des petits "oisons".

Etang en forêt de Rambouillet

La Bernache du Canada (Branta canadensis), est facilement reconnaissable grâce à sa tête noire,
aux taches blanches de ses joues et à son long cou noir, la queue est noire,le croupion et
le bas-ventre blancs, le reste du corps brun-gris avec des liserés plus clairs.

Bernaches du Canada et oisons

La "Bernache du Canada" est une grande oie sauvage originaire d'Amérique du Nord.
Au Canada, elle est couramment appelée "Outarde"
Taille : 90 à 100 cm
Envergure : 160 à 175 cm
Poids : 4 à 6 kg
Longévité : 24 ans

Bernaches du Canada et oisons 
Après de longues balades autour des étangs, j'ai enfin la chance d'apercevoir un nid de Bernache 

Bernaches du Canada et oisons

Les Bernaches font souvent leur nid dans des endroits ou sur des berges très inaccessibles aux hommes.

La Bernache du Canada se trouve un compagnon ou une compagne (pour s’accoupler) au cours de la deuxième année de sa vie.
Le couple restera ensemble pour la vie. C'est beau l'amour...

Bernaches du Canada et oisons

Madame Bernache me présente sa future progéniture, quatre beaux oeufs,
je pense qu'elle n'a pas encore fini de pondre tous ses oeufs

Bernaches du Canada et oisons

La femelle dépose souvent de 4 à 8 oeufs. L'incubation dure environ de 23 à 30 jours, assurée par la femelle, tandis que le mâle défend le territoire. La femelle tourne régulièrement les oeufs dans le nid.
Les poussins ouvrent la coquille avec la « dent » située au  bout du bec. Ils mettent 24 heures pour naître.

Bernaches du Canada et oisons

Dans ce nid il n'y a que deux oeufs, c'est le début de la ponte. Durant la période de nidification et d’incubation, le mâle reste près du nid et veille étroitement sur la femelle et ses œufs. Si un prédateur vient à les menacer, il tentera de les protéger en l’attirant loin du nid.

Bernaches du Canada et oisons

La bernache du Canada niche sur le sol, près de l'eau. Le nid est fait d'herbes, brindilles, tiges et mousse.
Il est souvent caché entre les roseaux et les hautes herbes. La femelle choisit le site et construit le nid dans un endroit isolé mais avec une bonne visibilité.

Bernaches du Canada et oisons

Les "oisons" commencent à communiquer avec leurs parents alors même qu’ils sont encore dans leur œuf.

Bernaches du Canada et oisons

Et voilà 1 mois a passé,  maman Bernache me présente ses petits "oisons". Les oisillons désertent le nid dès qu'ils sont capables de se mouvoir. À l’éclosion, les oisons ne pèsent que 80 g environ.

Bernaches du Canada et oisons

Mr Bernache à l'air fier aussi de sa progéniture, il est aussi prêt à me "voler dans les plumes " si je m'approche de trop près... lol...

Bernaches du Canada et oisons

Le moment est venu d'apprendre à nager.

Bernaches du Canada et oisons

Dans la nature, Ils sont vraiment plus rapides que nous... lol...

Bernaches du Canada et oisons

A la queue leu leu...

Bernaches du Canada et oisons

"Baby sitting" chez les Bernaches ... lol...

  Bernaches du Canada et oisons

Après un bon bain c'est l'heure de la toilette

Bernaches du Canada et oisons

Et de se sécher les plumes.

Bernaches du Canada et oisons

Un peu de pain va amadouer le mâle et me permettre d'approcher les petits "oisons"

Bernaches du Canada et oisons

Les "oisons" nouvellement nés ont un duvet de couleur jaune. On aurait envie de les caresser...

Bernaches du Canada et oisons

Vraiment trop "mimi"

Bernaches du Canada et oisons

Visiblement, ils savent déjà se nourrir seuls...

Bernaches du Canada et oisons

Incroyable !  A 15 jours, ils marchent, nagent et mangent tout seuls.
Et on dit que l'homme est "l'animal" le plus évolué sur terre...

Bernaches du Canada et oisons

Pour ceux qui ont le même âge que moi, cela me rappelle "Saturnin"...

Bernaches du Canada et oisons

De vraies petites peluches vivantes

Bernaches du Canada et oisons

C'est cool la vie...

Bernaches du Canada et oisons

Me revoilà 15 jours plus tard. Ils ont presque triplé de volume.

Bernaches du Canada et oisons

Il ont l'air en pleine forme.

Bernaches du Canada et oisons

Et bien dodus...

Bernaches du Canada et oisons

Quand vient le temps de choisir un nid, la femelle revient à l’endroit où elle a vu le jour.
Mis à part quelques exceptions, elle retournera ensuite chaque année au même endroit.

Bernaches du Canada et oisons

Les liens familiaux sont forts chez la Bernache du Canada, les oisons demeurent avec leurs parents une année entière

Bernaches du Canada et oisons

Première réunion entre ados...

Bernaches du Canada et oisons

Si on faisait des bêtises ! ...

Bernaches du Canada et oisons

Les Bernaches du Canada se nourrissent surtout sur la terre. Au printemps et en été, elles s’alimentent surtout de feuilles de graminées, mais elles mangent également une grande variété de feuilles, de fleurs, de tiges, de racines, de graines et de baies.

Bernaches du Canada et oisons

À mesure que les oiseaux grandissent, des plumes couvrent petit à petit le duvet, et lorsque les jeunes Bernaches sont prêtes à voler à la fin de l’été, il est difficile de les différencier de leurs parents

Bernaches du Canada et oisons

Je retourne les voir un mois plus tard, maintenant ils sont devenus tout gris, pèsent environ  2 kg et ont la taille de la moitié des parents, des ados bernaches en somme... lol...

Bernaches du Canada et oisons

Certains étangs de la région sont devenus de vraies "crèche" pour Bernache du Canada.

Bernaches du Canada et oisons

Les nombreux étangs de la forêt de Rambouillet sont vraiment de petits paradis
pour les Bernaches du Canada qui semblent avoir définitivement adopté cette
région du sud Yvelines pour venir se reproduire.

Ce fut vraiment pour moi un moment formidable et une chance
d'avoir pu suivre et photographier pendant plusieurs mois l'évolution de ces petits "oisons".

Posté par Gilbert78 à 10:27 - Catégorie - Animaux (Les petits oisons des Bernaches du Canada sont nés) - Commentaires / comments [44] - Permalien [#]
Nuage de tags - Tags : , , , , , , , , , , , ,


Share



lundi 15 juin 2009

Les petits cygneaux sont nés...

En ce moment on peut voir des cygnes avec leurs petits cygneaux
sur beaucoup d'étangs de ma région, j'en profite donc pour vous les présenter...

Le Cygne tuberculé est l'espèce la plus nombreuse et la plus répandue parmi les cygnes européens,
il est aussi la seule espèce visible toute l'année, les autres espèces migrent. 
C'est aussi l'un des plus gros oiseaux volants au monde.

Le Cygne tuberculé (1)

Lorsqu'il est sur l'eau, ce grand oiseau d'un blanc pur, est reconnaissable de loin grâce à son long cou gracieux qui est recourbé en forme de S, contrairement aux autres cygnes européens.
Lorsqu'il nage, ses rémiges secondaires sont souvent dressées.

Le Cygne tuberculé (2)

Les deux sexes sont semblables, mais le mâle est toutefois plus grand et son tubercule est plus gros, surtout au moment de la nidification. Son bec rouge orangé est aussi plus vif.

Le Cygne tuberculé (3)

On reconnaît facilement le cygne tuberculé à son plumage blanc et le tubercule noir situé à la base de son bec orangé/rose et qui est constitué de cartilage.

Le Cygne tuberculé (4)

Voilà des jeunes de l'année précédente avec leurs parents... Ils sont déjà aussi gros que les adultes mais ne sont pas encore tout blanc... Il leur reste des plumes de naissance...

Le Cygne tuberculé (5)

Les jeunes ne prennent leur plumage d’adulte qu’à l’âge de 2 ans. 

Le Cygne tuberculé (6)

Et voila ceux de cette année qui ont une dizaine de jours.

Le Cygne tuberculé (7)

Toujours à courir derrière leur mère... et vraiment trop mimi...

Le Cygne tuberculé (8)

Les nouveaux-nés sont gris pâle ou beige avec le dessous "blanc sale". Le bec est bleu gris foncé, les pattes sont bleu gris. Les nouveaux-nés en phase claire sont blancs avec les pattes gris clair/rose. 
Les poussins pèsent 210 à 220 grammes à la naissance.

Le Cygne tuberculé (9)

Apparemment leur duvet ne semble pas très étanche...

Le Cygne tuberculé (10)

Couic... Couic... Ce qui veut dire... Je suis tout mouillé....

Le Cygne tuberculé (11)

Un bon coup de nettoyage s'impose...

Le Cygne tuberculé (12)

Et voila... presque propre !

Le Cygne tuberculé (13)

Les juvéniles ont un plumage brun grisâtre, commençant à devenir blanc durant le premier hiver, mais quelques plumes restent grises jusqu'au second hiver.
Les pattes sont noires, le bec est gris, les yeux sont bruns.

Le Cygne tuberculé (14)

Leur nid, très gros, hors de l'eau, est construit par les deux parents, le mâle apportant les matériaux à la femelle (roseaux et herbes). Entre avril et mai, celle-ci dépose de 5 à 12 oeufs, gris clair, vert clair ou bleu pâle/vert, de 115 x 75 mm pour 340 gr.

Le Cygne tuberculé (15)

L'incubation dure environ 36 à 38 jours, essentiellement assurée par la femelle, le mâle surveillant le territoire. Il peut  la remplacer quand elle se nourrit, et reprendre l'incubation si elle disparaît (mort ou maladie). Les naissances sont synchronisées sur une période de 26 heures.

Le Cygne tuberculé (16)

Les poussins vont à l'eau immédiatement après l'éclosion.Les jeunes sont élevés par les deux parents.
La femelle couve les cygnons qui montent souvent sur le dos des adultes, et plus souvent sur la femelle.

Le Cygne tuberculé (17)

Les jeunes ont leur plumage complet à l'âge de 60 jours. Ils ne pourront voler qu'au bout de 4 ou 5 mois.
Ils atteignent leur maturité sexuelle à l'âge de trois ans. Ils restent avec les parents jusqu'au printemps suivant, jusqu'à la période de reproduction.

Le Cygne tuberculé (18)

Le cygne tuberculé a besoin d'un territoire assez vaste (1,5 à 4 hectares), qui peut inclure un petit lac ou un étang en entier.

Le Cygne tuberculé (19)

Le cygne tuberculé se nourrit essentiellement de matières végétales et notamment les feuilles et parties végétatives de plantes aquatiques et d’algues. Il se nourrit également de petits amphibiens (grenouilles, crapauds, têtards) et d’invertébrés aquatiques (mollusques, insectes, vers). Il utilise trois méthodes pour se nourrir: l'alimentation en surface, le plongeon de la tête et du cou et le plongeon du corps.

Le Cygne tuberculé (20)

C'est l'un des plus lourds oiseaux capables de voler. Pour s'envoler, ils doivent courir sur l'eau en battant des ailes avec effort. En vol, son cou est tendu comme celui des autres cygnes et les battements de ses ailes provoquent un son rythmé et musical, audible de loin.

Le Cygne tuberculé (21)

La population européenne de l’espèce est estimée entre 86 000 et 120 00 couples.
La population française est estimée entre 1000 et 1600 couples.

Le Cygne tuberculé (22)

Les mâles pèsent en moyenne environ 10,2 kg et les femelles environ 8,4 kg. Les adultes mesurent de 125 à 170 cm de long avec une envergure de 200 à 240 cm, âge maximum  20 ans.

C'est vraiment le plus majestueux des oiseaux de ma région...

Posté par Gilbert78 à 12:49 - Catégorie - Les petits cygneaux sont nés - Commentaires / comments [35] - Permalien [#]
Nuage de tags - Tags : , , , , , , , , , , , ,


Share



samedi 14 février 2009

La St valentin... Le réveil de la nature...

Dans mon post précédent je vous avais parlé de
l'évèque de Terni qui s'appelait Saint Valentin
et qui était considéré comme le patron des amoureux
car sa fête correspond symboliquement à la date où commence l'accouplement des oiseaux ...

J'ai donc voulu vérifier si tout cela était bien vrai...
La réponse est oui  !
c'est bien la date du réveil de la nature, je vais vous le prouver en images...

Les oies (1)

Sur certains des étangs de ma région, on trouve depuis quelques années,
des oies grises, des oies cendrées, des oies blanches, et des oies de Guinée...

Les oies (2)

Certaines de ces oies sont théoriquement des oies domestiques,
mais vu que l'on en voit souvent dans la nature,
je suppose qu'elles sont redevenues sauvages...

Les oies (3)

Voici une oie grise ou une oie cendrée...

Les oies (4)

Les oies (5)

Une oie de Guinée...

Les oies (6)

Facilement reconnaissable à sa caroncule au dessus du bec (bosse noire),
qui est plus développée chez le mâle que chez la femelle...

Les oies (7)

Une oie blanche...

Les oies (8)

Les oies (9)

T'as de beaux yeux, tu sais...

Les oies (10)

Voilà un superbe Jars (le mâle)...

Les oies (11)

Qui... visiblement ce matin, a le "sang chaud"...

Les oies (12)

Je vous présente une "scène d'amour" ou plutôt de reproduction à la façon "Jars" chez les oies ...

Les oies (13)

Et vous allez voir.... C'est plutôt fougueux...

Les oies (14)

C'est la nature dans toute sa splendeur...

Les oies (15)

Ne vous inquiètez pas, ils ne se font pas de mal, (au contraire !) c'est comme cela chez les oies...

Les oies (16)

Je vous laisse admirer le spectacle de l'amour dans la nature...

Les oies (17)

Les oies (18)

Les oies (19)

Les oies (20)

Les oies (19)

Les oies (21)

Les oies (22)

Les oies (23)

Les oies (24)

Donc c'est bien vrai !  la Saint Valentin correspond à la date à laquelle commence l'accouplement des oiseaux...      

Les oies (25)

et au réveil de la nature...

Les oies (26)

Bonne Saint Valentin à toutes et à tous...


Voir aussi l'oie sauvage "Bernache du Canada"

Posté par Gilbert78 à 10:01 - Catégorie - Animaux (Le réveil de la nature) - Commentaires / comments [91] - Permalien [#]
Nuage de tags - Tags : , , , , , , , ,


Share



samedi 10 janvier 2009

Balade dans ma "Petite Sibérie"...

Cette année, avec de la neige et des températures plus que négatives depuis plusieurs jours,
la Forêt de Rambouillet s'est presque transformée en paysages de montagne...

Je vous emmène faire une petite balade avec moi...
Ok ?
On met les raquettes et on y va...

Forêt de Rambouillet sous la neige (1)

Forêt de Rambouillet sous la neige (2)

Forêt de Rambouillet sous la neige (3)

Forêt de Rambouillet sous la neige (4)

Forêt de Rambouillet sous la neige (5)

Forêt de Rambouillet sous la neige (6)

Forêt de Rambouillet sous la neige (7)

Forêt de Rambouillet sous la neige (8)

Forêt de Rambouillet sous la neige (9)

Forêt de Rambouillet sous la neige (10)

Forêt de Rambouillet sous la neige (11)

Forêt de Rambouillet sous la neige (12)

Forêt de Rambouillet sous la neige (13)

Forêt de Rambouillet sous la neige (14)

Forêt de Rambouillet sous la neige (15)

Forêt de Rambouillet sous la neige (16)

Forêt de Rambouillet sous la neige (17)

Forêt de Rambouillet sous la neige (18)

Forêt de Rambouillet sous la neige (19)

Forêt de Rambouillet sous la neige (20)

Forêt de Rambouillet sous la neige (21)

Forêt de Rambouillet sous la neige (22)

Forêt de Rambouillet sous la neige (23)

Forêt de Rambouillet sous la neige (24)

Forêt de Rambouillet sous la neige (25)

Alors ? 
Elle vous a plu cette petite balade dans ma forêt...

Posté par Gilbert78 à 20:00 - Catégorie - Balade (Dans ma petite Sibérie) - Commentaires / comments [84] - Permalien [#]
Nuage de tags - Tags : , , , , , , , , , , , ,


Share




dimanche 30 novembre 2008

Petite balade autour de l'Etang d'Or...

Par ces temps de grisaille,
je vous propose de partager avec moi,
une de mes dernières balades autour de
l'Etang d'Or.

Un endroit superbe au coeur de la forêt, qui est rattaché à la ville de Rambouillet
par de nombreux chemins de balades et une piste cyclable.

L'étang d'Or (1)

C'est un endroit merveilleux où se mélangent toutes les beautés de la nature...
 
L'étang d'Or (4)

Je vous laisse imaginer pourquoi il s'appelle l'Etang d'Or...

L'étang d'Or (3)

L'étang d'Or (2)

L'étang d'Or (5)

L'étang d'Or (6)

L'étang d'Or (7)

L'étang d'Or (8)

L'étang d'Or (9)

L'étang d'Or (10)

L'étang d'Or (11)

L'étang d'Or (12)

L'étang d'Or (13)

L'étang d'Or (14)

L'étang d'Or (15)

L'étang d'Or (16)

L'étang d'Or (17)

L'étang d'Or (18)

L'étang d'Or (19)

L'étang d'Or (20)

L'étang d'Or (21)

L'étang d'Or (22)

L'étang d'Or (23)

L'étang d'Or (24)

L'étang d'Or (25)          

C'est au bord de l'Etang d'Or, que se trouve le magnifique camping "Nature" Huttopia Rambouillet ...

L'etang d'or via Google Earth Photo par satellite via Google Earth 

Alors!
La balade vous a plu ?...


   Pour Infos:
Il y a dans la forêt de Rambouillet une multitude d'étangs de ce genre, tous reliés ensemble par des rigoles. Cet ensemble d'étangs artificiels et d'ouvrages hydrauliques a été aménagé à la fin du XVIIe siècle sous la conduite de Vauban dans le but de compléter l'alimentation en eau pour les bassins et les fontaines du parc du château de Versailles.
Ce dispositif pour alimenter en eau le parc de Versailles est dénommé

"la Rivière du Roi Soleil".

Posté par Gilbert78 à 18:01 - Catégorie - Etang (L'Etang d'or) - Commentaires / comments [59] - Permalien [#]
Nuage de tags - Tags : , , , , , , , ,


Share



lundi 6 octobre 2008

L'aigrette garzette

Je vous présente "l'Aigrette garzette"   
un petit « héron blanc » très répandu en Europe. 
L'aigrette garzette (1)

Elle se reconnaît à son bec et ses pattes de couleur noire.
Assez petite, 53-58 cm, elle est très  élégante et d'une blancheur remarquable.L'aigrette garzette (5)

En période nuptiale, elle arbore deux longues plumes sur la nuque.
Ce sont les « aigrettes » qui étaient utilisées pour orner les chapeaux au début du XX ème siècle. L'aigrette garzette (2)

Ces deux plumes étaient très recherchées comme parure par les élégantes,
ce qui a entraîné une destruction regrettable de ces oiseaux.
L'aigrette garzette (4)

Le vol est identique au Héron...
L'aigrette garzette (3)

Pendant la saison de reproduction, l'Aigrette garzette se rencontre dans les marais,
les deltas des fleuves et sur les terrains buissonneux.
L'aigrette garzette (6)

Après la saison des nids, elle se rencontre presque partout dans les zones humides en eau peu profonde,
mais avec une prédilection pour les eaux saumâtres: bords des lacs, des rivières et des fleuves, marécages ou marais peu profonds, rizières, zones inondées, lagunes et étangs.L'aigrette garzette (8)

Bien qu'elle se rencontre parfois en troupes, l'aigrette garzette est moins sociable que le héron garde-bœufs. Elle niche en colonies souvent associées avec d'autres hérons dans les buissons ou les arbres.
L'aigrette garzette (7)

Elle se distingue du Héron garde-bœufs et du Crabier chevelu par son allure générale qui la rapproche plus des grands hérons. Il existe également une forme presque noire, mais qui est très rare.
L'aigrette garzette (9)

Les aigrettes se nourrissent de poissons, de reptiles et d'insectes.
L'aigrette garzette (10)

Elles sont migratrices, les aigrettes d'Europe hivernent en Afrique.
L'aigrette garzette (11)

L'aigrette garzette niche en colonies, avec d'autres espèces d'ardéidés.
L'aigrette garzette (12)

Elles nichent dans les roselières, les zones broussailleuses humides
ou les arbres près de l'eau, à une hauteur de 20 mètres.
L'aigrette garzette (15)

Le nid est une plate-forme faite de brindilles ou de roseaux.
La femelle dépose 3 à 5 oeufs bleu verdâtre clair, à intervalles de un à deux jours. L'incubation commence avec le premier oeuf pondu, et dure environ de 21 à 25 jours, partagée par les deux parents.
L'aigrette garzette (14)

Famille: ardeidés, Taille: 55-65 cm, Envergure: 88-106 cm, Poids: 450-550 grammes, Âge maximum: 9 ansL'aigrette garzette (13)

L'aigrette garzette est maintenant fortement représentée dans les zones humides de France.
Elle est même devenue une hivernaute régulière, restant toutefois très sensible à un hiver rigoureux pouvant alors occasionner des pertes importantes.

Posté par Gilbert78 à 17:16 - Catégorie - Animaux (Aigrette garzette) - Commentaires / comments [28] - Permalien [#]
Nuage de tags - Tags : , , , , , , , , ,


Share



mardi 26 août 2008

Un air d'Amazonie en Ile de France

De retour en forêt de Rambouillet pour vous faire découvrir
ma "Petite Amazonie" à 50km de Paris...

Un air d'Amazonie (1)

Avec les pluies torrentielles de ces derniers jours (sympa le mois d'Août cette année)
les petites mares que l'on trouve partout en forêt ont pris la couleur des fleuves de l'Amazonie. Un air d'Amazonie (2)

Le sous-sol de la région est très riche en pierre meulière 
et en argile ocre (dû à la présence d'oxyde de fer)... Un air d'Amazonie (3)

La pluie a lavé le sous-sol de la forêt
et a saturé tous les petits cours d'eau de cette couleur ocre
ce qui leur donne un charme particulier sous le soleil...Un air d'Amazonie (4)

Ce qui me fait penser aux fleuves Amazoniens (on peut rêver ! )
Les fleuves Amazoniens ont cette couleur ocre, cet aspect est dû à l'énorme quantité d'argile
et de détritus en suspension mélangés à la boue que le fort courant charrie continuellement...
Un air d'Amazonie (5)

Je vous laisse rêver avec moi...Un air d'Amazonie (6)

Un air d'Amazonie (7)

Un air d'Amazonie (8)

Un air d'Amazonie (9)

Un air d'Amazonie (10)

Un air d'Amazonie (11)

Un air d'Amazonie (12)

Un air d'Amazonie (13)

Un air d'Amazonie (14)

Un air d'Amazonie (15)

Un air d'Amazonie (16)

Un air d'Amazonie (17)

Un air d'Amazonie (18)

Un air d'Amazonie (19)

Un air d'Amazonie (20)

Un air d'Amazonie (21)

Un superbe trio de couleurs!!!!
Bleu, vert, ocre...

Un air d'Amazonie (22)                     

      Bientôt ce seront les arbres qui prendront cette couleur ocre...

Posté par Gilbert78 à 17:22 - Catégorie - Balade (Un air d'Amazonie) - Commentaires / comments [28] - Permalien [#]
Nuage de tags - Tags : , , , , , , , , , , ,


Share



mercredi 14 mai 2008

Bernache du Canada

On voit de plus en plus de "Bernaches du Canada" sur les étangs des Yvelines,
il y a encore quelques années, elles étaient beaucoup plus rares.
Cette année, elles sont en grand nombre sur l'étang du parc du château de Rambouillet.
Il semble que la région leur convienne...

Les bernaches du canada et leurs petits oisons (1)

La "Bernache du Canada" est une oie sauvage originaire d'Amérique du Nord.
Au Canada, elle est couramment appelée "Outarde"
Taille : 90 à 100 cm
Envergure : 160 à 175 cm
Poids : 4 à 6 kg
Longévité : 24 ans

Les bernaches du canada et leurs petits oisons (2)

Il est courant de les voir passer au dessus de la maison avec leur vol en "V" bien connu.
Les premières protègent les suivantes qui se dépensent moins en efforts de vol
car elles profitent des turbulences produites par les ailes de celles en tête.
Lorsque les premières sont fatiguées elles s'en vont à l'arrière pour se reposer et
d'autres prennent leur place.

Les bernaches du canada et leurs petits oisons (3)

L'étang du parc du château de Rambouillet possède 6 îlots parfaitement inaccessibles à l'homme, c'est pourquoi beaucoup de bernaches viennent ici pour se reproduire en toute tranquillité...Etang du Parc du chateau de Rambouillet
Photo par satellite via GEOPORTAIL 3D

On peut voir de loin de grands nids plats constitués d'amas de végétaux garnis de duvets
cachés dans les buissons, donc impossibles à prendre en photos. 
Souvent, plusieurs nids sont regroupés en petites colonies.Les bernaches du canada et leurs petits oisons (4)

Voici la "maman bernache" avec ses petits "oisons" nés dernièrement...Les bernaches du canada et leurs petits oisons (5)

Les bernaches du canada et leurs petits oisons (6)

Les bernaches du canada et leurs petits oisons (7)

Les bernaches du canada et leurs petits oisons (8)

Les bernaches du canada et leurs petits oisons (9)

Ces petits oisons sont un peu plus vieux...Les bernaches du canada et leurs petits oisons (10)

Les bernaches du canada et leurs petits oisons (11)

Les bernaches du canada et leurs petits oisons (12)

Les bernaches du canada et leurs petits oisons (13)

Les bernaches du canada et leurs petits oisons (14)

Les bernaches du canada et leurs petits oisons (15)

Les bernaches du canada et leurs petits oisons (16)

Les bernaches du canada et leurs petits oisons (17)

Les bernaches du canada et leurs petits oisons (18)

Les bernaches du canada et leurs petits oisons (19)

Les bernaches du canada et leurs petits oisons (20)

Les bernaches du canada et leurs petits oisons (21)

Les bernaches du canada et leurs petits oisons (22)

La bernache du Canada niche sur le sol, près de l'eau.
Le nid est fait d'herbes, brindilles, tiges, aiguilles de pins et mousse.
Il est caché entre les roseaux  et les hautes herbes.
La femelle choisit le site et construit le nid dans un endroit isolé mais avec une bonne visibilité.

La femelle dépose de 4 à 8 oeufs blancs.
L'incubation dure environ de 23 à 30 jours, assurée par la femelle, tandis que le mâle défend le territoire.
La femelle tourne régulièrement les oeufs dans le nid.
Les poussins ouvrent la coquille avec la « dent » située au  bout du bec.
Ils ont besoin de 24 à 48 heures pour naître. 

Ils restent en groupes familiaux, et les deux parents les nourrissent et les protègent.
Les jeunes atteignent leur maturité sexuelle à l'âge de un an.
Cette espèce produit une couvée par an.

La bernache du Canada est monogame et les couples sont unis pour la vie.

Posté par Gilbert78 à 11:29 - Catégorie - Animaux (Bernache du canada) - Commentaires / comments [99] - Permalien [#]
Nuage de tags - Tags : , , , , , , , , , , ,


Share



mercredi 16 avril 2008

Dur, dur pour les poissons de l'Etang de La Tour...

J'aime me balader à « l"Etang de la Tour» habituellement très calme...
Pêche à l'Etang de la Tour (1)

Pêche à l'Etang de la Tour (2)

Mais depuis l'ouverture de la pêche, une certaine agitation règne aux abords de celui-ci...Pêche à l'Etang de la Tour (3)

Mais, qui sont ces petits hommes verts armés jusqu'aux dents... de cannes à pêche?Pêche à l'Etang de la Tour (4)

Disséminés tout autour du l'étang, équipés comme pour "tenir un siège"  Pêche à l'Etang de la Tour (5)

Pêche à l'Etang de la Tour (6)

Avec du matériel très sophistiqué...Pêche à l'Etang de la Tour (7)

C'était "L'ENDURO 48H"  de nos amis "Carpistes" qui s'est déroulé
du vendredi 4 avril 12H au dimanche 6 avril 12H (pèche jour et nuit) par une météo
plus que capricieuse et avec une eau en dessous de 10°.
Seuls les carpes et les "amour blanc" de plus de 2kgs étaient comptabilisés.Pêche à l'Etang de la Tour (8)

Le record de cet "ENDURO" a été une carpe "miroir" de 14,7kgs  suivi par d'autres
prises de 13kgs, 12kgs, 10kgs, 9,6kgs et 7kgs...
Je précise que tous les poissons après pesée ont été remis à l'eau...Pêche à l'Etang de la Tour (9)

De nouveau, dimanche 13 avril, une compétition a rassemblé un grand nombre de pêcheurs...Pêche à l'Etang de la Tour (10)

Apparemment eux aussi très bien équipés!Pêche à l'Etang de la Tour (11)

Pêche à l'Etang de la Tour (12)

Pêche à l'Etang de la Tour (13)

Pêche à l'Etang de la Tour (14)

Pêche à l'Etang de la Tour (15)

Pêche à l'Etang de la Tour (16)

Pêche à l'Etang de la Tour (17)

Pêche à l'Etang de la Tour (18)

Pêche à l'Etang de la Tour (19)

Pêche à l'Etang de la Tour (20)

Et pour continuer...
Dimanche 20 avril auront lieu "les 6 heures de Rambouillet" Marathon de pêche à l'Américaine
de 9H à 12H pour la première manche et de 14H à 17H pour la deuxième manche.Pêche à l'Etang de la Tour (21)

La pêche semble être bien appréciée dans la région!!!Pêche à l'Etang de la Tour (22)

Mais pas facile, d'être un poisson par les temps qui courent...

Petite précision, je ne suis pas pêcheur, mais je suis admiratif des gens qui ont une passion...
« Respect, plaisir et performance » 
est la devise de l'Amicale des pêcheurs Rambolitains (habitants de Rambouillet) qui sont
autorisés à pêcher dans les eaux de cinq étangs aux noms si évocateurs de
« l’étang du Moulinet », « l’étang d’Or », « l’étang de la Tour », « l’étang du Coupe-Gorge », et
« l’étang de la Mare aux saules ».

La pêche doit être un plaisir, qui rapproche de la nature et qui se veut aussi école de la patience et du savoir faire.

Posté par Gilbert78 à 21:59 - Catégorie - Etang (Dur, dur pour les poissons de l'Etang de La Tour) - Commentaires / comments [35] - Permalien [#]
Nuage de tags - Tags : , , , ,


Share






Nuage de Tags
 



Index du blog Passion Nature 78 en images
Index du blog Passion Nature 78 en images
© http://passionnature78.canalblog.com | 2007-2015 | Tous droits réservés (Arc)
Toutes les photos du blog PassionNature78 sont protégées par les lois sur le droit d'auteur et le copyright.