Passion Nature 78

Amoureux de photos et de la nature depuis toujours, j'ai des centaines de photos et videos a vous proposer, pour vous faire partager ma passion la Nature... Gilbert78

Comme l'indique le titre de mon blog, je suis un passionné de la Nature et j'habite dans le 78 (Les Yvelines). Amoureux de photos et de la nature depuis toujours, j'essaie à travers mon blog de vous faire découvrir cette belle région qui est la mienne. N'hésitez pas à cliquer sur le "menu" ci-dessus, afin de découvrir tous mes anciens messages. Merci encore....

mardi 1 juin 2010

Les petits oisons des Bernaches du Canada sont nés

Avec ses nombreux étangs la forêt de Rambouillet est devenue depuis
une quinzaine d'années  un lieu de reproduction des Bernaches du Canada. 
Elles y trouvent nourriture et tranquillité, les étangs étant le plus souvent interdits de chasse.

En ce moment nous sommes en pleine période de reproduction des Bernaches du Canada.
C'est donc le moment de se balader autour des plans d'eau pour essayer de voir des petits "oisons".

Etang en forêt de Rambouillet

La Bernache du Canada (Branta canadensis), est facilement reconnaissable grâce à sa tête noire,
aux taches blanches de ses joues et à son long cou noir, la queue est noire,le croupion et
le bas-ventre blancs, le reste du corps brun-gris avec des liserés plus clairs.

Bernaches du Canada et oisons

La "Bernache du Canada" est une grande oie sauvage originaire d'Amérique du Nord.
Au Canada, elle est couramment appelée "Outarde"
Taille : 90 à 100 cm
Envergure : 160 à 175 cm
Poids : 4 à 6 kg
Longévité : 24 ans

Bernaches du Canada et oisons 
Après de longues balades autour des étangs, j'ai enfin la chance d'apercevoir un nid de Bernache 

Bernaches du Canada et oisons

Les Bernaches font souvent leur nid dans des endroits ou sur des berges très inaccessibles aux hommes.

La Bernache du Canada se trouve un compagnon ou une compagne (pour s’accoupler) au cours de la deuxième année de sa vie.
Le couple restera ensemble pour la vie. C'est beau l'amour...

Bernaches du Canada et oisons

Madame Bernache me présente sa future progéniture, quatre beaux oeufs,
je pense qu'elle n'a pas encore fini de pondre tous ses oeufs

Bernaches du Canada et oisons

La femelle dépose souvent de 4 à 8 oeufs. L'incubation dure environ de 23 à 30 jours, assurée par la femelle, tandis que le mâle défend le territoire. La femelle tourne régulièrement les oeufs dans le nid.
Les poussins ouvrent la coquille avec la « dent » située au  bout du bec. Ils mettent 24 heures pour naître.

Bernaches du Canada et oisons

Dans ce nid il n'y a que deux oeufs, c'est le début de la ponte. Durant la période de nidification et d’incubation, le mâle reste près du nid et veille étroitement sur la femelle et ses œufs. Si un prédateur vient à les menacer, il tentera de les protéger en l’attirant loin du nid.

Bernaches du Canada et oisons

La bernache du Canada niche sur le sol, près de l'eau. Le nid est fait d'herbes, brindilles, tiges et mousse.
Il est souvent caché entre les roseaux et les hautes herbes. La femelle choisit le site et construit le nid dans un endroit isolé mais avec une bonne visibilité.

Bernaches du Canada et oisons

Les "oisons" commencent à communiquer avec leurs parents alors même qu’ils sont encore dans leur œuf.

Bernaches du Canada et oisons

Et voilà 1 mois a passé,  maman Bernache me présente ses petits "oisons". Les oisillons désertent le nid dès qu'ils sont capables de se mouvoir. À l’éclosion, les oisons ne pèsent que 80 g environ.

Bernaches du Canada et oisons

Mr Bernache à l'air fier aussi de sa progéniture, il est aussi prêt à me "voler dans les plumes " si je m'approche de trop près... lol...

Bernaches du Canada et oisons

Le moment est venu d'apprendre à nager.

Bernaches du Canada et oisons

Dans la nature, Ils sont vraiment plus rapides que nous... lol...

Bernaches du Canada et oisons

A la queue leu leu...

Bernaches du Canada et oisons

"Baby sitting" chez les Bernaches ... lol...

  Bernaches du Canada et oisons

Après un bon bain c'est l'heure de la toilette

Bernaches du Canada et oisons

Et de se sécher les plumes.

Bernaches du Canada et oisons

Un peu de pain va amadouer le mâle et me permettre d'approcher les petits "oisons"

Bernaches du Canada et oisons

Les "oisons" nouvellement nés ont un duvet de couleur jaune. On aurait envie de les caresser...

Bernaches du Canada et oisons

Vraiment trop "mimi"

Bernaches du Canada et oisons

Visiblement, ils savent déjà se nourrir seuls...

Bernaches du Canada et oisons

Incroyable !  A 15 jours, ils marchent, nagent et mangent tout seuls.
Et on dit que l'homme est "l'animal" le plus évolué sur terre...

Bernaches du Canada et oisons

Pour ceux qui ont le même âge que moi, cela me rappelle "Saturnin"...

Bernaches du Canada et oisons

De vraies petites peluches vivantes

Bernaches du Canada et oisons

C'est cool la vie...

Bernaches du Canada et oisons

Me revoilà 15 jours plus tard. Ils ont presque triplé de volume.

Bernaches du Canada et oisons

Il ont l'air en pleine forme.

Bernaches du Canada et oisons

Et bien dodus...

Bernaches du Canada et oisons

Quand vient le temps de choisir un nid, la femelle revient à l’endroit où elle a vu le jour.
Mis à part quelques exceptions, elle retournera ensuite chaque année au même endroit.

Bernaches du Canada et oisons

Les liens familiaux sont forts chez la Bernache du Canada, les oisons demeurent avec leurs parents une année entière

Bernaches du Canada et oisons

Première réunion entre ados...

Bernaches du Canada et oisons

Si on faisait des bêtises ! ...

Bernaches du Canada et oisons

Les Bernaches du Canada se nourrissent surtout sur la terre. Au printemps et en été, elles s’alimentent surtout de feuilles de graminées, mais elles mangent également une grande variété de feuilles, de fleurs, de tiges, de racines, de graines et de baies.

Bernaches du Canada et oisons

À mesure que les oiseaux grandissent, des plumes couvrent petit à petit le duvet, et lorsque les jeunes Bernaches sont prêtes à voler à la fin de l’été, il est difficile de les différencier de leurs parents

Bernaches du Canada et oisons

Je retourne les voir un mois plus tard, maintenant ils sont devenus tout gris, pèsent environ  2 kg et ont la taille de la moitié des parents, des ados bernaches en somme... lol...

Bernaches du Canada et oisons

Certains étangs de la région sont devenus de vraies "crèche" pour Bernache du Canada.

Bernaches du Canada et oisons

Les nombreux étangs de la forêt de Rambouillet sont vraiment de petits paradis
pour les Bernaches du Canada qui semblent avoir définitivement adopté cette
région du sud Yvelines pour venir se reproduire.

Ce fut vraiment pour moi un moment formidable et une chance
d'avoir pu suivre et photographier pendant plusieurs mois l'évolution de ces petits "oisons".

Posté par Gilbert78 à 10:27 - Catégorie - Animaux (Les petits oisons des Bernaches du Canada sont nés) - Commentaires / comments [42] - Permalien [#]
Nuage de tags - Tags : , , , , , , , , , , , ,


Share




mardi 18 mai 2010

A la recherche d'un nid de cygne

Avril et mai étant la période de reproduction
des cygnes tuberculés,
Je me suis mis en quête de découvrir un nid.

Le cygne tuberculé

Le cygne est un oiseau vraiment splendide et majestueux !

Le cygne tuberculé

C'est le plus lourd oiseau de nos régions capable de voler.  Les mâles pèsent en moyenne 10,2 kg
et les femelles environ 8,4 kg.

Le cygne tuberculé

On reconnaît facilement le cygne tuberculé ( Cygnus olor ) à son plumage blanc et
le tubercule noir situé à la base de son bec orangé qui est constitué de cartilage.

Le cygne tuberculé

Ne pas confondre avec le cygne chanteur (Cygnus cygnus) qui se distingue du cygne tuberculé par le bec sans tubercule de couleur jaune à pointe noire et par le cou qu'il tient très droit. Il est appelé cygne chanteur car il émet un son qui ressemble à un trombone ou une trompette.

le cygne chanteur

Impossible de le confondre avec le cygne noir (Cygnus atratus)
qui doit son nom à la coloration de son plumage.

le cygne noire    
Les cygnes tuberculés adultes peuvent mesurer de 125 à 170 cm de long,
avec une envergure de 200 à 240 cm.

Le cygne tuberculé

Il se nourrit principalement de plantes aquatiques, de mollusques, de petits organismes aquatiques,
de plantes terrestres et de quelques invertébrés
(petits escargots, limaces ou insectes mangés avec les feuilles qu'il ingère)

Le cygne tuberculé

Il peut barboter pour se nourrir en basculant la tête dans l'eau.

Le cygne tuberculé

Le plumage des adultes est blanc, alors que les juvéniles ont un plumage brun grisâtre ou blanc la première année.

Le cygne tuberculé 
Il possède un très grand bec orange avec une bosse noire à la base (le tubercule) d'ou le nom de "cygne tuberculé". Bien que les oiseaux des deux sexes se ressemblent, chez le mâle, le tubercule noir est plus gros. 

Le cygne tuberculé

Petit séance de nettoyage très efficace…

Le cygne tuberculé

Mais, comment font-ils pour rester aussi blanc ?

Le cygne tuberculé

Après une belle balade dans les roselières, enfin voilà le fruit de mes recherches… 
Il me semble apercevoir un nid de cygne !

Le cygne tuberculé

Ce nid est immense, environ 2m de large

Le cygne tuberculé

Gentiment Madame se lève comme si elle voulait me faire voir sa future progéniture

Le cygne tuberculé

Il semble qu'il y ait déjà 3 ou 4 oeufs

Le cygne tuberculé

Les cygnes nichent principalement dans les roseaux, car ils s'y sentent bien protégés

Le cygne tuberculé

Madame cygne est en train de consolider son nid avec des branches de roseaux.

Le cygne tuberculé

Ce nid semble bien douillet, il est fait d'un mélange de paille, de plumes et de roseaux

Le cygne tuberculé

Les nids de cygne sont toujours très gros. Ils sont construits par les deux parents, le mâle apportant les matériaux à la femelle (roseaux et herbes).
Entre avril et mai, la femelle dépose de 5 à 12 très gros oeufs,
gris clair, vert clair ou bleu pâle/vert, de 115 x 75 mm pour 340 gr.

Le cygne tuberculé

L'incubation dure environ 36 à 38 jours, essentiellement assurée par la femelle,
le mâle surveillant le territoire.

Le cygne tuberculé

Il peut la remplacer quand  elle part pour se nourrir, et reprendre l'incubation si elle disparaît (mort ou maladie). Les naissances sont synchronisées sur une période de 24 heures. Les poussins vont à l'eau immédiatement après l'éclosion.  Les jeunes sont élevés par les deux parents. 

Le cygne tuberculé

La femelle couve les cygnons qui montent souvent sur le dos des adultes, et plus souvent sur la femelle.
Les jeunes ont leur plumage complet à l'âge de 60 jours. Ils ne pourront voler qu'au bout de 4 ou 5 mois.  Ils atteignent leur maturité sexuelle à l'âge de trois ans.
Ils restent avec les parents jusqu'au printemps suivant, jusqu'à la période de reproduction.

Le cygne tuberculé

Petit moment de tendresse entre Monsieur et Madame…

Le cygne tuberculé

Maintenant le mâle est en train de me faire gentiment  comprendre qu'il serait temps que je les laisse tranquilles…

Le cygne tuberculé

Madame se remet à couver ses oeufs

Le cygne tuberculé

Tout en me regardant d'un œil discret…

Le cygne tuberculé

Chut… Je crois qu'il est temps de partir…

Le cygne tuberculé

Formidable découverte que ce nid de cygne, une autre fois je vous ferai découvrir leur progéniture…

Voir aussi précédents posts sur les cygnes:
Les petits cygneaux sont nés
Le cygne noir

Posté par Gilbert78 à 21:02 - Catégorie - Animaux (A la recherche d'un nid de cygne) - Commentaires / comments [25] - Permalien [#]
Nuage de tags - Tags : , , , , , , , , , , ,


Share



lundi 15 juin 2009

Les petits cygneaux sont nés...

En ce moment on peut voir des cygnes avec leurs petits cygneaux
sur beaucoup d'étangs de ma région, j'en profite donc pour vous les présenter...

Le Cygne tuberculé est l'espèce la plus nombreuse et la plus répandue parmi les cygnes européens,
il est aussi la seule espèce visible toute l'année, les autres espèces migrent. 
C'est aussi l'un des plus gros oiseaux volants au monde.

Le Cygne tuberculé (1)

Lorsqu'il est sur l'eau, ce grand oiseau d'un blanc pur, est reconnaissable de loin grâce à son long cou gracieux qui est recourbé en forme de S, contrairement aux autres cygnes européens.
Lorsqu'il nage, ses rémiges secondaires sont souvent dressées.

Le Cygne tuberculé (2)

Les deux sexes sont semblables, mais le mâle est toutefois plus grand et son tubercule est plus gros, surtout au moment de la nidification. Son bec rouge orangé est aussi plus vif.

Le Cygne tuberculé (3)

On reconnaît facilement le cygne tuberculé à son plumage blanc et le tubercule noir situé à la base de son bec orangé/rose et qui est constitué de cartilage.

Le Cygne tuberculé (4)

Voilà des jeunes de l'année précédente avec leurs parents... Ils sont déjà aussi gros que les adultes mais ne sont pas encore tout blanc... Il leur reste des plumes de naissance...

Le Cygne tuberculé (5)

Les jeunes ne prennent leur plumage d’adulte qu’à l’âge de 2 ans. 

Le Cygne tuberculé (6)

Et voila ceux de cette année qui ont une dizaine de jours.

Le Cygne tuberculé (7)

Toujours à courir derrière leur mère... et vraiment trop mimi...

Le Cygne tuberculé (8)

Les nouveaux-nés sont gris pâle ou beige avec le dessous "blanc sale". Le bec est bleu gris foncé, les pattes sont bleu gris. Les nouveaux-nés en phase claire sont blancs avec les pattes gris clair/rose. 
Les poussins pèsent 210 à 220 grammes à la naissance.

Le Cygne tuberculé (9)

Apparemment leur duvet ne semble pas très étanche...

Le Cygne tuberculé (10)

Couic... Couic... Ce qui veut dire... Je suis tout mouillé....

Le Cygne tuberculé (11)

Un bon coup de nettoyage s'impose...

Le Cygne tuberculé (12)

Et voila... presque propre !

Le Cygne tuberculé (13)

Les juvéniles ont un plumage brun grisâtre, commençant à devenir blanc durant le premier hiver, mais quelques plumes restent grises jusqu'au second hiver.
Les pattes sont noires, le bec est gris, les yeux sont bruns.

Le Cygne tuberculé (14)

Leur nid, très gros, hors de l'eau, est construit par les deux parents, le mâle apportant les matériaux à la femelle (roseaux et herbes). Entre avril et mai, celle-ci dépose de 5 à 12 oeufs, gris clair, vert clair ou bleu pâle/vert, de 115 x 75 mm pour 340 gr.

Le Cygne tuberculé (15)

L'incubation dure environ 36 à 38 jours, essentiellement assurée par la femelle, le mâle surveillant le territoire. Il peut  la remplacer quand elle se nourrit, et reprendre l'incubation si elle disparaît (mort ou maladie). Les naissances sont synchronisées sur une période de 26 heures.

Le Cygne tuberculé (16)

Les poussins vont à l'eau immédiatement après l'éclosion.Les jeunes sont élevés par les deux parents.
La femelle couve les cygnons qui montent souvent sur le dos des adultes, et plus souvent sur la femelle.

Le Cygne tuberculé (17)

Les jeunes ont leur plumage complet à l'âge de 60 jours. Ils ne pourront voler qu'au bout de 4 ou 5 mois.
Ils atteignent leur maturité sexuelle à l'âge de trois ans. Ils restent avec les parents jusqu'au printemps suivant, jusqu'à la période de reproduction.

Le Cygne tuberculé (18)

Le cygne tuberculé a besoin d'un territoire assez vaste (1,5 à 4 hectares), qui peut inclure un petit lac ou un étang en entier.

Le Cygne tuberculé (19)

Le cygne tuberculé se nourrit essentiellement de matières végétales et notamment les feuilles et parties végétatives de plantes aquatiques et d’algues. Il se nourrit également de petits amphibiens (grenouilles, crapauds, têtards) et d’invertébrés aquatiques (mollusques, insectes, vers). Il utilise trois méthodes pour se nourrir: l'alimentation en surface, le plongeon de la tête et du cou et le plongeon du corps.

Le Cygne tuberculé (20)

C'est l'un des plus lourds oiseaux capables de voler. Pour s'envoler, ils doivent courir sur l'eau en battant des ailes avec effort. En vol, son cou est tendu comme celui des autres cygnes et les battements de ses ailes provoquent un son rythmé et musical, audible de loin.

Le Cygne tuberculé (21)

La population européenne de l’espèce est estimée entre 86 000 et 120 00 couples.
La population française est estimée entre 1000 et 1600 couples.

Le Cygne tuberculé (22)

Les mâles pèsent en moyenne environ 10,2 kg et les femelles environ 8,4 kg. Les adultes mesurent de 125 à 170 cm de long avec une envergure de 200 à 240 cm, âge maximum  20 ans.

C'est vraiment le plus majestueux des oiseaux de ma région...

Posté par Gilbert78 à 12:49 - Catégorie - Les petits cygneaux sont nés - Commentaires / comments [35] - Permalien [#]
Nuage de tags - Tags : , , , , , , , , , , , ,


Share



jeudi 7 mai 2009

L'abeille...

Si on regardait d'un peu plus près cette petite ouvrière
qui travaille pour nous depuis l'éternité, et à laquelle on ne prête pas assez d'attention.

Les abeilles (1)

L’abeille est un maillon essentiel de la biodiversité.
En plus des précieux produits qu’elle nous offre, pour leurs qualités diététiques et thérapeutiques : la Gelée Royale, la Propolis, le Pollen et le Miel aux mille saveurs, c’est un insecte pollinisateur majeur irremplaçable.

Les abeilles (2)

La survie ou l’évolution de plus de 80% des espèces végétales dans le monde et la production de 84% des espèces cultivées en Europe dépendent des abeilles ! Soit l’équivalent de plus de 35% des ressources alimentaires mondiales !

Les abeilles (3)

Malheureusement, depuis une dizaine d'années, les abeilles tendent à disparaitre. Les écosystèmes sont menacés et nos ressources alimentaires aussi. Pas cool notre avenir sans elle...

Les abeilles (4)

En deux ans, plus d'un quart des abeilles a disparu rien qu'aux Etats-Unis.  Or, ces insectes polénisent un tiers de la nourriture cultivée dans ce pays. L'hécatombe dont les abeilles sont victimes aurait engendré des pertes de récoltes estimées à environ 12 milliards de dollars.

Les abeilles (5)

La disparition des abeilles correspond à l’arrivée des néonicotinoïdes dont le fameux Gaucho que tout le monde croit interdit mais dont la molécule, l’imidaclopride, est de plus en plus présente dans les sols français. Elle est toujours utilisée pour les céréales, pour la betterave à sucre, pour des fruitiers…

Les abeilles (6)

Nous aussi, à une plus petite échelle on détruit les abeilles en utilisant de plus en plus d'insecticide et de pesticide dans nos jardins... Il est toujours temps pour faire machine arrière...

Les abeilles (7)

Comment se passe la vie d'une abeille dans une ruche ?

Une ruche est une caisse de bois fabriquée par un apiculteur dans laquelle vivent des abeilles butineuses. Les abeilles y construisent leur nid pour élever leur progéniture et entreposer du miel pour l'hiver suivant, selon un rythme de vie bien défini. À l'état naturel, les abeilles peuvent établir leur colonie à l'air libre (suspendu à une branche d'arbre), dans des infractuosités (arbres creux, rochers, cheminée, etc..) Un lieu où il y a des ruches s'appelle un rucher...

P1060516

Dans une ruche, il y a trois sortes d'abeilles : la reine, les ouvrières et les faux-bourdons...

Les abeilles (8)

Il n'y a qu'une seule reine dans la ruche. Quelques jours après sa naissance, elle s'envole pour la seule fois de son existence pour être fécondée par les faux bourdons. Elle occupera le reste de ses jours (4 à 5 ans) à pondre jusqu'à 2 000 œufs par jour!

Les abeilles (9)

Les ouvrières peuvent effectuer trois fonctions dans la ruche :
-Les magasinières : Elle s'occupent des larves et effectuent la transformation du nectar en miel.
-Les butineuses : Elles ramènent à l'essaim du nectar et du pollen issus des fleurs.
-Les gardiennes : Elles sont chargées de la garde et de la défense de la colonie afin d'éviter le pillage par des guêpes, des fourmis, des abeilles d'autres colonies...

Les abeilles (10)

L'abeille se nourrit essentiellement de pollen et de miel. Elles vont butiner les fleurs. Pour prendre le nectar, elles doivent aspirer avec leur trompe l'intérieur de la fleur. Le pollen est saisi par les pattes antérieures, puis il est emmagasiné dans des sacs à pollen placés sur les pattes postérieures. Arrivées à la ruche, elles le déposent dans une alvéole d'un cadre pour qu'il soit prêt à être mangé ou à être transformé en miel.

Les abeilles (11)

L’abeille mesure environ 1 cm.
Elle pèse 80 à 100 mg (soit 5 grains de riz).
L’abeille a 5 yeux, 3 simples et 2 composés. Les yeux composés sont constitués de 6300 petits yeux complémentaires (Facettes).
Vitesse de vol : 25 km/h pouvant aller jusqu’à 50 km/h.
Battement d’ailes : 5000 par seconde.

Les abeilles (12)

Dans ma région les ruches ressemblent à des cubes et elles se trouvent le plus souvent en lisière de forêt.

Les abeilles (13)

Mais on trouve aussi d'autres types de ruches plus élaborées...

Les abeilles (14)

Les abeilles vivent dans une ruche où dans les arbres. Une seule ruche peut abriter jusqu'à cinquante mille abeilles. Les apiculteurs installent des ruches dans un verger ou dans leur jardin.

Les abeilles (15)

Dans la ruche, avec la cire qu'elles produisent elles-mêmes, les abeilles fabriquent des rayons qui serviront à loger les œufs et à emmagasiner le miel. Les rayons sont composés de nombreuses petites logettes appelées aussi alvéoles.

Les abeilles (16)

Comment naissent les différentes abeilles?

Elles sont toutes issues d'un même type d'œuf, qui peut donner :
-une reine en 16 jours, si la larve est nourrie à la gelée royale uniquement.
-une ouvrière en 21 jours, si la larve est nourrie au miel et au pollen.
-Un faux bourdon mâle en 24 jours si l'œuf n'est pas fécondé.

Les abeilles (17)

La production de miel n’est pas l’utilité principale des abeilles, elles assurent la fécondation de 80 % des fleurs
Une abeille visite 700 fleurs/heure
Butinage : rayon jusqu’à 3 km
Elle transporte presque son poids (50 à 70 mg)
Une forte colonie, avec ses 15 000 butineuses peut récolter 3 à 4 kg de nectar par jour, ce qui correspond à 100 000 km pour plus de 20 millions de fleurs butinées.
La consommation de miel par la ruche pour une année : 60 à 70 kg + 20 kg de pollen
Prélèvement moyen par ruche : 15 kg de miel pour une bonne année.

Les abeilles (18)

Einstein a souvent eu raison et il a dit :
" Si l’abeille venait à disparaître, l’humanité n’aurait plus que quelques années à vivre "
A méditer...

Posté par Gilbert78 à 18:41 - Catégorie - Insecte (L'abeille) - Commentaires / comments [25] - Permalien [#]
Nuage de tags - Tags : , , , , , , , , , , , ,


Share



samedi 19 juillet 2008

Les papillons

Je vous présente la suite de ma balade
dans la serre aux papillons de "La Queue les Yvelines" dans le 78...
avec quelques magnifiques papillons,
enfin ceux qui ont bien voulu ne pas bouger 1s pour se laisser photographier.
Croyez-moi, ce n'était pas facile...Les papillons (1)

Après les abeilles, les papillons sont les principaux insectes pollinisateurs.
Leur milieu de vie est un peu partout menacé par la monoculture,
l'utilisation d'herbicides et l'épandage de pesticides. Les papillons (2)

Il faut donc protéger tous ces insectes pollinisateurs
car c'est en partie, grâce à eux que nous avons tous les fruits, les légumes et les céréales...Les papillons (3)

Après fécondation par un mâle...Les papillons (4)

La femelle pond des œufs, généralement sur une feuille. L'éclosion de l'œuf et
l'apparition de la chenille se fait au bout d'un laps de temps variable selon les espèces.Les papillons (5)

Puis la chenille se développe rapidement, se nourrissant goulûment des feuilles de la plante nourricière.Les papillons (6)

Lorsqu'elle atteint sa taille définitive, elle tisse un cocon, et devient chrysalide. 
Sur cette photo de la nurserie de la serre aux papillons, on voit ici
une multitude de chrysalides de papillons différents...Les papillons (7)

Là, un papillon qui vient de sortir de sa chrysalide et
qui fait sécher et durcir ses ailes, avant de prendre son envol...Les papillons (8)

Quand le papillon ne butine pas, il porte cette trompe appelée probiscis,
enroulée sous leur tête. C'est le rond que l'on voit sous sa tête sur cette photo.Les papillons (31)

Cette trompe est constituée d’un canal central et de deux gouttières accolées.
Déroulée, celle-ci peut atteindre plusieurs centimètres de long.
Les papillons (10)

Quand le papillon veut se nourrir, il déroule sa trompe par un afflux d’hémolymphe
dans les gouttières. Le canal central aspire alors les liquides.
On voit très bien sa trompe déroulée sur ces photos..Les papillons (11)

Je vous laisse contempler toute cette beauté naturelle...Les papillons (12)

Les papillons (13)

Les papillons (14)

Les papillons (15)

Les papillons (16)

Les papillons (17)

Les papillons (9)

Les papillons (18)

Les papillons (19)

Les papillons (20)

Les papillons (21)

Les papillons (22)

Les papillons (23)

Les papillons (24)

Les papillons (32)

Les papillons (25)

Les papillons (26)

Les papillons (27)

Les papillons (28)

Les papillons (29)

Pour voir mon post précédent
sur le plus grand papillon du monde "Attacus Atlas" c'est par ici .

Les papillons (30)

Alors!!!
Elle est pas belle la Nature ???...

Posté par Gilbert78 à 19:05 - Catégorie - Insecte (Papillon) - Commentaires / comments [70] - Permalien [#]
Nuage de tags - Tags : , , , , , , , , , ,


Share



mercredi 14 mai 2008

Bernache du Canada

On voit de plus en plus de "Bernaches du Canada" sur les étangs des Yvelines,
il y a encore quelques années, elles étaient beaucoup plus rares.
Cette année, elles sont en grand nombre sur l'étang du parc du château de Rambouillet.
Il semble que la région leur convienne...

Les bernaches du canada et leurs petits oisons (1)

La "Bernache du Canada" est une oie sauvage originaire d'Amérique du Nord.
Au Canada, elle est couramment appelée "Outarde"
Taille : 90 à 100 cm
Envergure : 160 à 175 cm
Poids : 4 à 6 kg
Longévité : 24 ans

Les bernaches du canada et leurs petits oisons (2)

Il est courant de les voir passer au dessus de la maison avec leur vol en "V" bien connu.
Les premières protègent les suivantes qui se dépensent moins en efforts de vol
car elles profitent des turbulences produites par les ailes de celles en tête.
Lorsque les premières sont fatiguées elles s'en vont à l'arrière pour se reposer et
d'autres prennent leur place.

Les bernaches du canada et leurs petits oisons (3)

L'étang du parc du château de Rambouillet possède 6 îlots parfaitement inaccessibles à l'homme, c'est pourquoi beaucoup de bernaches viennent ici pour se reproduire en toute tranquillité...Etang du Parc du chateau de Rambouillet
Photo par satellite via GEOPORTAIL 3D

On peut voir de loin de grands nids plats constitués d'amas de végétaux garnis de duvets
cachés dans les buissons, donc impossibles à prendre en photos. 
Souvent, plusieurs nids sont regroupés en petites colonies.Les bernaches du canada et leurs petits oisons (4)

Voici la "maman bernache" avec ses petits "oisons" nés dernièrement...Les bernaches du canada et leurs petits oisons (5)

Les bernaches du canada et leurs petits oisons (6)

Les bernaches du canada et leurs petits oisons (7)

Les bernaches du canada et leurs petits oisons (8)

Les bernaches du canada et leurs petits oisons (9)

Ces petits oisons sont un peu plus vieux...Les bernaches du canada et leurs petits oisons (10)

Les bernaches du canada et leurs petits oisons (11)

Les bernaches du canada et leurs petits oisons (12)

Les bernaches du canada et leurs petits oisons (13)

Les bernaches du canada et leurs petits oisons (14)

Les bernaches du canada et leurs petits oisons (15)

Les bernaches du canada et leurs petits oisons (16)

Les bernaches du canada et leurs petits oisons (17)

Les bernaches du canada et leurs petits oisons (18)

Les bernaches du canada et leurs petits oisons (19)

Les bernaches du canada et leurs petits oisons (20)

Les bernaches du canada et leurs petits oisons (21)

Les bernaches du canada et leurs petits oisons (22)

La bernache du Canada niche sur le sol, près de l'eau.
Le nid est fait d'herbes, brindilles, tiges, aiguilles de pins et mousse.
Il est caché entre les roseaux  et les hautes herbes.
La femelle choisit le site et construit le nid dans un endroit isolé mais avec une bonne visibilité.

La femelle dépose de 4 à 8 oeufs blancs.
L'incubation dure environ de 23 à 30 jours, assurée par la femelle, tandis que le mâle défend le territoire.
La femelle tourne régulièrement les oeufs dans le nid.
Les poussins ouvrent la coquille avec la « dent » située au  bout du bec.
Ils ont besoin de 24 à 48 heures pour naître. 

Ils restent en groupes familiaux, et les deux parents les nourrissent et les protègent.
Les jeunes atteignent leur maturité sexuelle à l'âge de un an.
Cette espèce produit une couvée par an.

La bernache du Canada est monogame et les couples sont unis pour la vie.

Posté par Gilbert78 à 11:29 - Catégorie - Animaux (Bernache du canada) - Commentaires / comments [99] - Permalien [#]
Nuage de tags - Tags : , , , , , , , , , , ,


Share



samedi 22 mars 2008

Bonnes fêtes de Pâques

Pourquoi des oeufs de Pâques ?

Comme il était interdit par l'église de manger des oeufs pendant les quarante jours du carême,
on se trouvait à Pâques devant une grande quantité d'œufs.
Il s'agissait donc à l'issue du jeûne de consommer les œufs qui s'étaient accumulés pendant le carême,
en les mangeant normalement pour les plus récents et
en les cuisant puis en les décorant pour les plus vieux.
Ce n'est qu'au XVIIIème siècle, en France, qu'on décide de vider les oeufs frais et
de les remplir avec du chocolat.
Puis, on a fait des oeufs en chocolat.

Au fait...
C'est l'oeuf qui fait la poule ?Poules et poulaillers (1)

ou la poule qui fait l'oeuf ? Poules et poulaillers (2)

Pour mettre à l'honneur "Madame la poule" et changer un peu des oeufs de Pâques,
je ne résiste pas à l'envie de vous présenter les plus beaux spécimens de ma région dans leur habitat.Poules et poulaillers (3)

Les poulaillers sont isolés du sol par 4 plots de 30cm environ, pour les protéger de l'humidité.Poules et poulaillers (4)

Poules et poulaillers (5)

La maille du grillage est d'environ 3 à 4 cm pour empêcher
les petits Mustélidés (martre, fouine, hermine, belette) d'y pénétrer.Poules et poulaillers (6)

  Poules et poulaillers (7)

Chaque poulailler possède un pondoir latéral avec toit amovible monté sur charnières pour la récolte des oeufs par l'extérieur.Poules et poulaillers (8)

Poules et poulaillers (9)

Poules et poulaillers (10)

Les poules craignent la chaleur, l'humidité et les courants d'air.
La palme d'or est décernée à ce poulailler "4 étoiles" .Poules et poulaillers (11)

Poules et poulaillers (12)

Poules et poulaillers (13)

Comment protéger son poulailler des attaques du renard ?
Par une clôture de 2m, la partie supérieure du grillage formant un angle vers l'extérieur.
Vous remarquerez que la clôture est installée du côté extérieur par rapport aux piquets de soutien
afin qu'il ne puisse pas pénétrer à l'intérieur du poulailler en grimpant sur les piquets.Poules et poulaillers (14)

Poules et poulaillers (15)

Poules et poulaillers (16)

Poules et poulaillers (17)

Poules et poulaillers (18)

Poules et poulaillers (19)

Poules et poulaillers (20)

Poules et poulaillers (21)

Poules et poulaillers (22)

Poules et poulaillers (23)

Poules et poulaillers (24)

Poules et poulaillers (25)

Poules et poulaillers (26)

Poules et poulaillers (27)

Poules et poulaillers (28)

Poules et poulaillers (29)

Malheureusement, je ne pense pas que toutes les poules soient aussi bien loties...Poules et poulaillers (30)

Poules et poulaillers (31)

Poules et poulaillers (32)

Poules et poulaillers (33)

Poules et poulaillers (34)

Poules et poulaillers (35)

Poules et poulaillers (36)

Poules et poulaillers (37)

Poules et poulaillers (38)       

       Alors ?...
Elles ne sont pas belles mes Poules "de luxe"...   hihi...


  Pourquoi la date de Pâques change t-elle ?...
La définition actuelle de la date de Pâques est celle définie lors du concile de Nicée en l'an 325.
"Pâques est le dimanche qui suit le quatorzième jour de la Lune qui atteint cet âge au 21 Mars ou immédiatement après".

Traduction.
Le quatorzième jour de la Lune est le jour de la pleine Lune et le 21 Mars correspond environ
à la date de l'équinoxe de printemps.
Autrement dit, c’est le premier dimanche qui suit ou qui coïncide avec la première
pleine lune de printemps, après le 21 Mars.

Pâques se situe donc au plus tôt le 22 Mars et au plus tard le 25 avril.
Cette année la pleine lune tombe le 21 Mars à 18h41 le dimanche qui suit est le 23 Mars,
jour de Pâques cette année.

Bonnes fêtes de Pâques...

Posté par Gilbert78 à 22:08 - Catégorie - Animaux (Coq, Poule) - Commentaires / comments [43] - Permalien [#]
Nuage de tags - Tags : , , , ,


Share






Nuage de Tags
 



Index du blog Passion Nature 78 en images
Index du blog Passion Nature 78 en images
© http://passionnature78.canalblog.com | 2007-2015 | Tous droits réservés (Arc)
Toutes les photos du blog PassionNature78 sont protégées par les lois sur le droit d'auteur et le copyright.