Passion Nature 78

Amoureux de photos et de la nature depuis toujours, j'ai des centaines de photos et videos a vous proposer, pour vous faire partager ma passion la Nature... Gilbert78

Comme l'indique le titre de mon blog, je suis un passionné de la Nature et j'habite dans le 78 (Les Yvelines). Amoureux de photos et de la nature depuis toujours, j'essaie à travers mon blog de vous faire découvrir cette belle région qui est la mienne. N'hésitez pas à cliquer sur le "menu" ci-dessus, afin de découvrir tous mes anciens messages. Merci encore....

mardi 18 mai 2010

A la recherche d'un nid de cygne

Avril et mai étant la période de reproduction
des cygnes tuberculés,
Je me suis mis en quête de découvrir un nid.

Le cygne tuberculé

Le cygne est un oiseau vraiment splendide et majestueux !

Le cygne tuberculé

C'est le plus lourd oiseau de nos régions capable de voler.  Les mâles pèsent en moyenne 10,2 kg
et les femelles environ 8,4 kg.

Le cygne tuberculé

On reconnaît facilement le cygne tuberculé ( Cygnus olor ) à son plumage blanc et
le tubercule noir situé à la base de son bec orangé qui est constitué de cartilage.

Le cygne tuberculé

Ne pas confondre avec le cygne chanteur (Cygnus cygnus) qui se distingue du cygne tuberculé par le bec sans tubercule de couleur jaune à pointe noire et par le cou qu'il tient très droit. Il est appelé cygne chanteur car il émet un son qui ressemble à un trombone ou une trompette.

le cygne chanteur

Impossible de le confondre avec le cygne noir (Cygnus atratus)
qui doit son nom à la coloration de son plumage.

le cygne noire    
Les cygnes tuberculés adultes peuvent mesurer de 125 à 170 cm de long,
avec une envergure de 200 à 240 cm.

Le cygne tuberculé

Il se nourrit principalement de plantes aquatiques, de mollusques, de petits organismes aquatiques,
de plantes terrestres et de quelques invertébrés
(petits escargots, limaces ou insectes mangés avec les feuilles qu'il ingère)

Le cygne tuberculé

Il peut barboter pour se nourrir en basculant la tête dans l'eau.

Le cygne tuberculé

Le plumage des adultes est blanc, alors que les juvéniles ont un plumage brun grisâtre ou blanc la première année.

Le cygne tuberculé 
Il possède un très grand bec orange avec une bosse noire à la base (le tubercule) d'ou le nom de "cygne tuberculé". Bien que les oiseaux des deux sexes se ressemblent, chez le mâle, le tubercule noir est plus gros. 

Le cygne tuberculé

Petit séance de nettoyage très efficace…

Le cygne tuberculé

Mais, comment font-ils pour rester aussi blanc ?

Le cygne tuberculé

Après une belle balade dans les roselières, enfin voilà le fruit de mes recherches… 
Il me semble apercevoir un nid de cygne !

Le cygne tuberculé

Ce nid est immense, environ 2m de large

Le cygne tuberculé

Gentiment Madame se lève comme si elle voulait me faire voir sa future progéniture

Le cygne tuberculé

Il semble qu'il y ait déjà 3 ou 4 oeufs

Le cygne tuberculé

Les cygnes nichent principalement dans les roseaux, car ils s'y sentent bien protégés

Le cygne tuberculé

Madame cygne est en train de consolider son nid avec des branches de roseaux.

Le cygne tuberculé

Ce nid semble bien douillet, il est fait d'un mélange de paille, de plumes et de roseaux

Le cygne tuberculé

Les nids de cygne sont toujours très gros. Ils sont construits par les deux parents, le mâle apportant les matériaux à la femelle (roseaux et herbes).
Entre avril et mai, la femelle dépose de 5 à 12 très gros oeufs,
gris clair, vert clair ou bleu pâle/vert, de 115 x 75 mm pour 340 gr.

Le cygne tuberculé

L'incubation dure environ 36 à 38 jours, essentiellement assurée par la femelle,
le mâle surveillant le territoire.

Le cygne tuberculé

Il peut la remplacer quand  elle part pour se nourrir, et reprendre l'incubation si elle disparaît (mort ou maladie). Les naissances sont synchronisées sur une période de 24 heures. Les poussins vont à l'eau immédiatement après l'éclosion.  Les jeunes sont élevés par les deux parents. 

Le cygne tuberculé

La femelle couve les cygnons qui montent souvent sur le dos des adultes, et plus souvent sur la femelle.
Les jeunes ont leur plumage complet à l'âge de 60 jours. Ils ne pourront voler qu'au bout de 4 ou 5 mois.  Ils atteignent leur maturité sexuelle à l'âge de trois ans.
Ils restent avec les parents jusqu'au printemps suivant, jusqu'à la période de reproduction.

Le cygne tuberculé

Petit moment de tendresse entre Monsieur et Madame…

Le cygne tuberculé

Maintenant le mâle est en train de me faire gentiment  comprendre qu'il serait temps que je les laisse tranquilles…

Le cygne tuberculé

Madame se remet à couver ses oeufs

Le cygne tuberculé

Tout en me regardant d'un œil discret…

Le cygne tuberculé

Chut… Je crois qu'il est temps de partir…

Le cygne tuberculé

Formidable découverte que ce nid de cygne, une autre fois je vous ferai découvrir leur progéniture…

Voir aussi précédents posts sur les cygnes:
Les petits cygneaux sont nés
Le cygne noir

Posté par Gilbert78 à 21:02 - Catégorie - Animaux (A la recherche d'un nid de cygne) - Commentaires / comments [25] - Permalien [#]
Nuage de tags - Tags : , , , , , , , , , , ,


Share




mardi 19 janvier 2010

Les colverts de l'étang d'or en hiver...

La semaine dernière je vous ai emmené en rando dans la neige (voir ici),
je vous propose cette fois une petite balade sans neige mais avec beaucoup de glace.

L'étang d'or en hiver

Aujourd'hui avec le dégèle et la pluie, la neige a complètement disparu,
mais sur les étangs la couche de glace par endroits est très épaisse et n'est pas prête de fondre.

L'étang d'or en hiver

Ce sympathique petit étang s'appelle "l'étang d'or".
En hiver pas facile de comprendre pourquoi "étang d'or". Il faut le voir en automne, les arbres
prennent de superbes couleurs or et font de magnifiques reflets dans l'eau de l'étang. (voir ici)

  L'étang d'or en hiver

J'aime bien cet étang, car il a gardé son côté nature

L'étang d'or en hiver

C'est d'ailleurs un petit paradis pour le canard colvert

L'étang d'or en hiver

Cet étang encore très sauvage regorge d'arbres qui poussent à moitié submergés
qui sont un lieu de cachette pour une multitude d'oiseaux

L'étang d'or en hiver

En ce moment il y a des canards colvert en grand nombre sur cet étang,

L'étang d'or en hiver

Ils s'y sentent en sécurité avec tous ces branchages dans l'eau 

L'étang d'or en hiver

Le héron est aussi de la partie

L'étang d'or en hiver

L'étang est encore presque gelé de partout,
il faudra bien encore une bonne semaine pour faire fondre toute cette masse de glace

L'étang d'or en hiver

Cet étang est vraiment resté très sauvage, comme je les aime…

L'étang d'or en hiver

Avec les dernières grosses pluies et la fonte de la neige, l'eau rentre par endroits très loin dans la forêt

L'étang d'or en hiver

Même les gros chênes sont devenus subaquatiques

L'étang d'or en hiver

Les colverts mâles ont retrouvé leurs couleurs de noce, le temps des amours va pouvoir commencer…
Normal c'est bientôt la saint Valentin des canards… lol…

L'étang d'or en hiver

Voila la piste de danse pour canards colvert

L'étang d'or en hiver

Le colvert est monogame mais change de partenaire à chaque période de reproduction. Plusieurs mâles courtisent une femelle, certains pouvant même s'accoupler sans effectuer de parade nuptiale, plus ou moins de force.

L'étang d'or en hiver

Magnifique la nature ! Même en hiver…

L'étang d'or en hiver

La parade des colverts a lieu sur l'eau durant tout l'hiver, longtemps avant la saison de la reproduction.
La ponte peut avoir lieu dès février et jusqu'en juillet,

L'étang d'or en hiver

C'est sur ces branches que l'on verra bientôt les premiers nids

L'étang d'or en hiver

Généralement, la femelle arrive la première sur le lieu de nidification, et bâtit son nid dans un endroit caché, du plan d'eau. Il est composé d'herbe, de jonc et de feuilles, et garni de duvet que la cane arrache à son propre plumage. Pendant la période de reproduction, le mâle protège énergiquement sa femelle.

L'étang d'or en hiver

Des reflets de glace

L'étang d'or en hiver

Madame colvert

L'étang d'or en hiver

J'adore me balader autour de cet étang, une vraie bouffée de nature !

L'étang d'or en hiver

Messieurs colverts, Les plus beaux !  Normal… lol…

L'étang d'or en hiver

Nature authentique et presque fantasmagorique,

L'étang d'or en hiver

Voulez vous m'accorder cette danse?

L'étang d'or en hiver

L'étang d'or en hiver

L'étang d'or en hiver

Cet étang est vraiment une superbe patinoire naturelle

L'étang d'or en hiver

Je ne vous explique par pourquoi ce canard s'appelle un colvert…

L'étang d'or en hiver

Vraiment le paradis des oiseaux d'eau (normal la chasse étant interdite sur cet étang)

L'étang d'or en hiver

Je vous présente ma nouvelle copine

L'étang d'or en hiver

L'étang d'or en hiver

Et si on dansait "la danse des canards" ? …

L'étang d'or en hiver

Voila ma petite balade à l'étang d'or se termine, à la prochaine.


Un endroit superbe au coeur de la forêt, qui est rattaché à la ville de Rambouillet (78)
par de nombreux chemins de balades et une piste cyclable.


Si vous voulez en savoir un peu plus sur :
Les canards colvert aller voir un de mes précédent post (par ici)
L'étang d'or à l'automne (par ici)


Posté par Gilbert78 à 10:55 - Catégorie - Etang (Les colverts de l'étang d'or en hiver) - Commentaires / comments [26] - Permalien [#]
Nuage de tags - Tags : , , , , , , , , ,


Share



mercredi 18 juin 2008

Les flamants roses...

Je vous invite à rencontrer les flamants roses du magnifique parc du "Château de Sauvage" 
où ils vivent en totale liberté sur le lac et le cours d'eau du château.

Les flamants roses (1)

C'est un véritable régal pour les yeux!!! pas moins de 350 flamants
du Chili (Phoenicopterus chilensis) et de Cuba (Phoenicopterus ruber) s'ébattent et se font entendre. Les flamants roses (2)

C'est la plus importante colonie reproductrice d'europe maintenue en milieu artificiel,
avec 30 a 60 naissances chaque année. Les flamants roses (3)

Début mai, c'était la pleine saison des amours, avec des danses très..."French cancan"...Les flamants roses (4)

Le cri du flamant ressemble à celui d’une oie...Les flamants roses (5)

Pour moi, impossible de reconnaître les mâles des femelles...Les flamants roses (6)

Début mai, lors de ma balade, ils n'avaient pas encore commencer à construire leurs nids...Les flamants roses (7)

La nidification se produit en général en bordure du lac,
les flamants se servant de boue et de débris végétaux pour réaliser leurs nids...Les flamants roses (8)

Les nids, atteignent 40 à 50 cm de haut, ont une forme conique au sommet
de laquelle est aménagé un réceptacle qui sert à recueillir l'unique œuf qui sera pondu... Les flamants roses (9)

L’incubation, qui dure environ quatre semaines, voit l'éclosion de l'œuf et la naissance
d'un petit au bec rose et avec un duvet qui est rapidement remplacé par un plumage entièrement gris...Les flamants roses (10)

Les jeunes sont nourris par les parents qui régurgitent un lait
ou leur apportent des aliments directement dans le bec...Les flamants roses (11)

Le flamant rose plonge son bec bossué dans la vase pour rechercher
plancton, vers, mollusques, crevettes, larves d'insectes, crustacés
(dont l'artemia, riche en carotène, qui intensifie la couleur rose du plumage). Les flamants roses (12)

Les flamants roses (13)

Les flamants roses (14)

Le flamant rose est un oiseau de grande taille,
qui mesure entre 120 cm et 145 cm de haut et dont le poids varie de 2 à 4 kg.Les flamants roses (15)

Contrairement à la plupart des oiseaux, à cause de leur taille,
les flamants doivent prendre quelques mètres d'élan pour décoller des eaux.Les flamants roses (16)

Migrateurs, ils volent en formation, en gardant cou et pattes étirés. Les flamants roses (17)

Les battements d'ailes, puissants et réguliers,
les propulsent à 60 km/h sur des étapes de plusieurs centaines de kilomètres.Les flamants roses (18)

Les flamants roses (19)

Les flamants roses (20)

Les flamants roses (21)

Les flamants roses (22)

Les flamants roses (23)

Le flamant rose dort debout sur une ou deux pattes, la tête cachée sous une aile.Les flamants roses (24)

Les flamants roses (25)

C'est pratique un long cou...Les flamants roses (26)

Le bec du flamant rose est muni de fanonsLes flamants roses (27)

qui lui permettent de filtrer la vase

Les flamants roses (28)

Le magnifique parc du "Château de Sauvage" où l'on peut voir ces super flamants roses est
situé à 12 km au sud-ouest de Rambouillet sur la commune d'Emancé .

Si vous êtes dans la région, je ne peux que vous conseiller vivement de visiter ce petit
"Jardin d'Éden"
pour voir la
"vie en rose".


A voir également dans ce magnifique parc du "Château de Sauvage" les cygnes noirs, les Wallabies...

Posté par Gilbert78 à 21:50 - Catégorie - Animaux (Flamant rose) - Commentaires / comments [55] - Permalien [#]
Nuage de tags - Tags : , , , , , , , , ,


Share



lundi 25 février 2008

Saison des amours du "Grèbe Huppé"

En ce moment démarre la saison des amours du "Grèbe huppé", je me suis donc mis en quête d'observer cette parade nuptiale très élaborée.
Cet oiseau est facilement visible sur tous les étangs de la région.
"L'étang de Gobet" et "l'étang de Pourras" sont des endroits très propices pour apercevoir tous les oiseaux aquatiques.
Pour se rendre au point d'observation, se rendre à la ville "Les Bréviaires" prendre la D60 direction "les étangs de Hollande", puis prendre le premier chemin à droite direction "La Canarderie" et s'arrêter à la vanne qui sépare les deux étangs.

De cet endroit, vous verrez :
L'Etang de Pourras
PassionNature78 © Tous droits réservés

Et l'étang de CorbetPassionNature78 © Tous droits réservés

Et voilà, le "Grèbe Huppé"PassionNature78 © Tous droits réservés

PassionNature78 © Tous droits réservés

PassionNature78 © Tous droits réservés

PassionNature78 © Tous droits réservés

PassionNature78 © Tous droits réservés

PassionNature78 © Tous droits réservés

PassionNature78 © Tous droits réservés

PassionNature78 © Tous droits réservés

PassionNature78 © Tous droits réservés

PassionNature78 © Tous droits réservés

Construction du nid.PassionNature78 © Tous droits réservés

PassionNature78 © Tous droits réservés

PassionNature78 © Tous droits réservés

PassionNature78 © Tous droits réservés

PassionNature78 © Tous droits réservés

PassionNature78 © Tous droits réservés

PassionNature78 © Tous droits réservés

PassionNature78 © Tous droits réservés

Je n'ai malheureusement pas assisté à la parade nuptiale, mais par chance... à la construction du nid...


En savoir plus sur le Grèbe Huppé : (Extrait de Wikipedia)

Le grèbe huppé est un oiseau aquatique.
Il mesure de 46 à 56 cm de long avec une envergure de 75 à 90 cm, pesant entre 700 et 1 200 g.
Au printemps, lors de la saison de nidification, les oiseaux des deux sexes sont ornés de touffes de plumes roux orangé à pointes noires sur le côté de la tête, et la calotte de plumes noires s'est développée en une double huppe.
Les plumes des joues et des huppes sont érectiles, caractéristique utilisée lors de la parade nuptiale.
Le grèbe n'est pas à l'aise en vol, il lui faut un long élan pour décoller. Il l'est encore moins à terre.
Il passe l'essentiel de son temps sur l'eau, nageant ou plongeant.
C'est un excellent plongeur, capable de plonger jusqu'à 20 mètres de profondeur pendant 2 à 3 mn, Il est également capable de parcourir plusieurs dizaines de mètres sous l'eau
Il se nourrit principalement de petits poissons, il en consomme de 150 à 200 g en moyenne par jour
Les couples commencent à se former au cœur de l'hiver.
La nidification peut commencer dès le mois de janvier si les conditions météorologiques ne sont pas trop rudes, mais elle a généralement lieu entre avril et juillet.
Cette espèce est célèbre pour sa parade nuptiale élaborée.
Le nid est généralement un radeau fait de plantes aquatiques, algues et roseaux, rasant la surface de l'eau.
Ce nid, reposant sur le fond du plan d'eau, ou flottant et amarré à la végétation, est en général assez peu profond.
La femelle pond une couvée par an, parfois deux, de 3 à 5 œufs en moyenne vers mai-juin.
L'incubation dure entre 27 et 29 jours, assurée aussi bien par le mâle que par la femelle qui se relaient toutes les une à trois heures, les oeufs sont parfois laissés seuls un moment, mais ils sont alors recouverts de végétaux en décomposition pour les tenir au chaud.
Après l'éclosion, les poussins nidifuges, au plumage rayé, sont nourris par les deux parents, qui les transportent souvent sur leur dos.
Il deviennent indépendants à 71 ou 79 jours.
Il peut vivre de 10 à 15 ans.

Posté par Gilbert78 à 05:05 - Catégorie - Animaux (Grèbe Huppé) - Commentaires / comments [27] - Permalien [#]
Nuage de tags - Tags : , , , , ,


Share






Nuage de Tags
 



Index du blog Passion Nature 78 en images
Index du blog Passion Nature 78 en images
© http://passionnature78.canalblog.com | 2007-2015 | Tous droits réservés (Arc)
Toutes les photos du blog PassionNature78 sont protégées par les lois sur le droit d'auteur et le copyright.